jeudi, 6 octobre 2022 17:12

Violences électorales : Deux militants de Pastef blessés par balles par un responsable de l’APR de Sedhiou

Les plus lus

Alors que les premières violences étaient notées à Guediawaye, Thiès où des militants se sont affrontés avec des dégâts mineurs, à Sedhiou, le pire a été évité de justesse. Un responsable de l’APR a semé la désolation dans le village de Kandioungou en ouvrant le feu sur des militants de l’opposition.
Lamine Seydi, un jeune militant de l’APR n’a pu contenir sa colère et a tiré à bout portant sur les populations avec des balles réelles. L’homme en question est un émigré qui a quitté la France pour battre campagne pour le compte de la coalition Benno Book Yakar et, était dans ce village de Kandioungou avec son leader Mouhamed Diaité le président du Conseil départemental de Bounkiling hier samedi 16 juillet 2022.
Lamine SEYDI et ses camarades ont été hués par les villageois, chose que ce dernier n’a pas digéré et, ce dimanche 17 Juillet 2022, le jeune migrant est sorti de chez lui avec un pistolet et a ouvert le feu sur les villageois et deux personnes ont été atteint par balle.
Les deux victimes sont acheminées à l’hôpital régional de Sedhiou avant d’être évacuées au centre hospitalier régional de Ziguinchor pour une meilleure prise en charge. Il s’agit de
Moro Ndiaye un militant du parti PASTEF touché au niveau de son bas ventre et
Nfaly Cissé un ouvrier atteint par balles au niveau de son pied.
La gendarmerie avisée du drame a effectué un transport sur les lieux et a arrêté Lamine Seydi qui se trouve entre les mains du commandant de la brigade de la gendarmerie de Bounkiling.
Au moment où ces lignes sont écrites, la maison d’El Pistolero est prise d’assaut par les villageois qui envisage en découdre avec lui.
Atmanticactu.com

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités