Turquie : Arrestation de153 militaires, Erdogan relance la traque des pro Gulën en Afrique de l’Ouest

La justice turque a ordonné le placement en détention de 133 membres de l’armée et l’arrestation de plusieurs dizaines d’autres vivant hors de la Turquie soupçonnés d’être liés au réseau du prédicateur en exil Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’avoir organisé la tentative de putsch de juillet 2016, a rapporté mardi l’agence de presse officielle Anatolie.

Ces suspects sont recherchés dans le cadre d’une opération focalisée sur la province d’Izmir, sur la côte ouest du pays, a précisé l’agence. Plusieurs citoyens turcs supposés proches de Fetullah Gulën et ayant eu à travailler dans les écoles Yavuz Selim en Afrique de l’Ouest font également partie des personnes qui devraient être placées en détention. Plusieurs demandes d’entraide judiciaire ont été adressées à des pays comme le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire, la Gambie, etc en vue de procéder à l’arrestation de citoyens turcs considérés dans le document comme terroristes.

Depuis le début de la vaste purge consécutive à la tentative de coup d’Etat, plus de 77.000 personnes ont été placées en détention préventive et quelque 150.000 fonctionnaires ont été licenciés ou suspendu de leurs fonctions dans l’enseignement, l’armée et d’autres secteurs.

Gülen, qui vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999, nie toute implication dans les événements de juillet 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici