jeudi, 18 avril 2024 11:10

« Toute critique mal intentionnée ou insulte contre moi aura une riposte dure et appropriée », a révélé le « général » Umaru Embalò

Les plus lus

Guinée
Atlanticactu / Bissau / Maimuna Djalò
Alors qu’il s’approche de la fin de son mandat à la tête du pays, Umaru EMBALÒ a définitivement perdu le sourire. Après ses tentatives musclées de museler l’opposition et les acteurs de la Société Civile, le président EMBALÒ compte faire payer cher tous ceux qui parleront mal de lui et menace de les poursuivre.
Le président de la République de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a annoncé aujourd’hui publiquement qu’il poursuivrait jusqu’en Chine tous ceux qui l’insulteraient ou tentent de le discréditer dans les médias.
Très réfractaire aux critiques, le « général » Umaru EMBALÒ a fait ces déclarations quelques jours après que l’un des militants du parti MADEM-G15, Belmiro Pimentel qui l’avait sévèrement critiqué, ait été copieusement battu en Europe, par un groupe d’inconnus.
Pour rappel,  que Belmiro est l’un des principaux critiques d’Umaro Sissoco Embaló et de son régime surtout après ses frictions avec Braima CAMARA le leader du MADEM-G15 qui l’avait aidé à postuler à la présidentielle de 2020 qu’il a gagné.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents