Surveillance des côtes et frontières,la France vend trois patrouilleurs au Sénégal

Le Sénégal va se doter de trois nouveaux patrouilleurs du groupe français Kership (Piriou et Naval Group), ainsi que des missiles du groupe européen, basé en France, MBDA. Cette décision résulte du séjour du Premier ministre Édouard Philippe au Sénégal pour coprésider l’ouverture du 6ème Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité.

Le Sénégal va se doter de trois nouveaux patrouilleurs du groupe français Kership (Piriou et Naval Group), ainsi que des missiles du groupe européen MBDA, basé en France, a-t-on appris ce dimanche 17 novembre, lors de la signature d’une série d’accords entre gouvernements à Dakar.
Kership est une co-entreprise de Piriou et de Naval group. Trois patrouilleurs hauturiers OPV 58 devraient être livrés pour « plusieurs centaines de millions d’euros », selon Pascal Piriou, président du groupe éponyme. La construction devrait avoir lieu à Concarneau ou à Lorient, mais rien n’est encore décidé.

Piriou a connu plusieurs succès à l’export cette année, avec la vente de quatre patrouilleurs hauturiers destinés à la marine argentine (un contrat d’environ 300 millions d’euros, comparable à l’accord avec le Sénégal), et douze chasseurs de mines au profit de la Belgique et des Pays-Bas. Implanté au Sénégal depuis 2017, Piriou est également en discussions avec deux patrouilleurs pour Chypre et a renouvelé son contrat de maintenance avec la marine française, d’après l’AFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici