jeudi, 1 décembre 2022 03:21

Sénégal :Sonatel sommée de payer 16 milliards de pénalité, l’intersyndicale accuse le gouvernement de “racket “

Les plus lus

L’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel constate pour le déplorer que les sanctions de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes ne tombent qu’à l’approche d’élections. Pour les travailleurs de la société nationale de téléphonie, les différentes sanctions infligées à la boite ne sont « qu’un racket du pouvoir en place dont les soubassements restent plus que nébuleux».

C’est en passe de venir une coutume. A la veille de chaque élection, l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp) inflige des sanctions à la Sonatel pour empocher des milliards. C’est le constat amer fait par l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel qui considère la récente amende de 16 milliards comme un « racket » déguisée du pouvoir. Cherche-ton un fonds de campagne électorale ? EN tout cas la coïncidence est troublante d’après les travailleurs de la société de téléphonie dans leur communiqué. « (…) L’ARTP vient d’infliger à la Sonatel une sanction financière équivalente à 3% de son chiffre d’affaires soit 16 milliards. Cette sanction qui est non seulement surprenante mais démesurée ressemble à bien des égards à du «coller-motif» dont les soubassements sont plus que nébuleux.

En dépit du respect de la Sonatel de ses obligations, l’ARTP a, dans une décision unilatérale décidé, le 11 janvier 2021, de renforcer ces obligations qualité-réseau sans donner une échéance aux opérateurs afin de mener les investissements nécessaires. (…). C’est en quelque sorte une volonté déguisée de « racket »», dénoncent les travailleurs dans un communiqué parvenu à nos confrère de «L’As». D’après la même source, le cahier des charges fixe un objectif de couverture réseau rapporté à la population, parce-que simplement le législateur considère que les opérateurs n’ont pas vocation à investir dans des zones non rentables.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités