vendredi, 3 décembre 2021 07:38

Sénégal : Rapport sur les droits humains, le Département d’État américain sans pitié pour Macky Sall

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Comme par coïncidence, au moment où le Sénégal sortait d’une période de violentes manifestations ayant entraîné plus de 12 morts, 400 blessés et plusieurs arrestations, les États-Unis rendaient publics le dernier rapport sur les droits humains et les libertés publiques. Comme d’autres pays africains, le Sénégal a été cloué au pilori, confirmant les accusations des organisations de la société civile et de personnes souvent victimes.

Jamais sans doute un rapport international n’avait été aussi loin dans la critique contre l’Etat du Sénégal en matière des droits de l’homme et des libertés publiques. Le rapport du département d’Etat américain, sur le Sénégal, publié ce 31 mars, est un sévère réquisitoire contre la gouvernance de Macky Sall. Une gouvernance avec son cortège de “violation de droit”, de “restriction des libertés”, de torture”, des “traitements cruels, inhumains ou dégradants”, “des meurtres arbitraires ou illégaux”‘, “de censure”, “de corruption”…

C’est un recul démocratique sans précédent du Sénégal. En 9 ans, Macky Sall a fait pire que Senghor, Diouf et Wade réunis (52 ans). Bref, il a réalisé le “grand chelem”, comme disent les commentateurs sportifs.

Certes, il n’ y a pas grand chose de neuf dans le rapport américain. Ce qui s’y est dit, nous le savons déjà par les organisations des droits de l’homme, de l’activiste Guy Marius Sagna ou des témoignages de détenus libérés. Mais ça donne une résonance mondiale aux dégâts causés par le régime de Macky Sall.

Atlanticactu.com 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents