Scandale du PRODAC : Green 2000 réclame son argent et menace de déballer

L‘un des plus grands scandales du premier mandat de Macky Sall en passe de refaire surface. Mame Mbaye NIANG écarté du gouvernement, Mamina Daffé, directeur du Prodac limogé, les Sénégalais commençaient à oublier l’affaire des 29 milliards de F CFA du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC).

Seulement, c’était sans compter sur la société Green 2000. Chargée d’exécuter les travaux d’installation du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC), celle-ci menace de tourner le dos au Sénégal en rompant le contrat qui le lie à l’Etat.

Selon le quotidien Les Echos, la société israélienne réclame une dette de 3,375 milliards de F CFA au PRODAC et menace de quitter le pays le 31 juillet 2019, si le gouvernement ne règle pas au moins la moitié de cette ardoise.

Lancé en grande pompe en juillet 2015, le Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) a déjà englouti plusieurs milliards de francs CFA sans démarrer. Birahim SECK, coordonnateur du forum civil, a consacré un livre au scandale PRODAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici