mardi, 27 juillet 2021 05:42

Ryad, capitale de l’Islam et du Monde Arabe

Les plus lus

Le Roi Salman Bin Abdelaziz D’Arabie Saoudite a réussi la prouesse d’accueillir et d’organiser en l’espace de trois jours trois sommets. Deux sommets arabes portant sur la situation d’insécurité et d’instabilité qui règne dans la zone et l’autre sommet marquant la 14ème session ordinaire de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) qui a clôturé le marathon en se tenant les 31 mai et le 1er juin dans la ville sainte.

Les deux premiers sommets arabes qui se sont tenus à Makkah al-Moukarramah ont été motivés par le fait des agissements provocateurs de la république d’Iran et du soutien apporté aux terroristes Houthis qui ne cessent de violer les eaux territoriales et les espaces aériens et terrestres des pays voisins, menaçant ainsi la sécurité et la stabilité dans le monde.

C’est au pas de course que roi Salman ben Abdelaziz d’Arabie Saoudite a dirigé les deux sommets extraordinaires, l’un de la Ligue arabe, l’autre du Conseil de la Coopération du Golfe, le 30 mai 2019 à Makkah Al-Moukarramah. Plusieurs chefs d’États arabes ont pris part à ces deux sommets.

Parmi les hôtes de marque, l’on a pu noter la présence de Son Altesse le Prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed Bin Zayed Al-Nahyan Vice-Commandant suprême des Forces armées des Émirats arabes unis. Arrivé à l’aéroport international du roi Abdelaziz de Jeddah, le jeudi même à la tête d’une forte délégation émiratie, le Prince héritier fut accueilli par Son Altesse Khalid Al-Fayçal, Émir de la Mecque, Dr Youssef Ahmad Al-Uthaymine, Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération islamique et Son Excellence Turki Al-Dakhil, Ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Émirats arabes unis.

Face aux délégations présentes et devant la presse internationale, le Roi Salma s’est voulu sans ambages dans son propos : » Nous subissons dans le monde arabe des menaces caractérisées par des actes de sabotage ciblant des navires commerciaux circulant dans les eaux territoriales des Émirats arabes unis ainsi que deux stations saoudiennes de pompage de pétrole, perpétrés par des milices terroristes appuyées par l’Iran. Ce n’est pas malheureusement la première fois que le régime iranien viole les lois et protocoles internationaux et menace du coup la sécurité et la stabilité de nos États en s’immisçant de manière flagrante dans leurs affaires intérieures « , déclare le souverain saoudien qui poursuit : » L’absence de réactions immédiates et dissuasives de notre part a poussé le régime iranien à poursuivre ses actes de provocation de manière plus intensive« , reconnaît-il.

Le Roi Salman somme l’Iran de cesser tout soutien aux terrorises Houtiis et appelle à une coalition pour faire respecter les conventions internationales

Pour le Gardien des Lieux Saints de l’Islam, convoquant l’union sacrée face au péril iranien, « Je vous invite, chers frères à adopter une position ferme et résolue pour la défense de nos acquis, tout comme nous invitons la communauté internationale à prendre ses responsabilités vis-à-vis des agissements iraniens et son appui constant des activités terroristes dans la sous-région et dans le monde, menaçant ainsi la paix et la sécurité internationales. Tous les moyens doivent être utilisés pour dissuader ce régime belliqueux et freiner ses ambitions expansionnistes « , conclut le Roi Salman Bin Abdelaziz.

Une sortie qui n’est pas restée sans réaction, le Prince héritier d’Arabie Saoudite, Sheikh Mohammed Bin Zayed a souligné que « la tenue de ces deux sommets extraordinaires en terre saoudienne, dans un contexte marqué par de nombreux et redoutables défis, témoigne du rôle de leadership que joue l’Arabie Saoudite pour le maintien et la sauvegarde de la paix et la stabilité dans la zone et dans le monde arabo-islamique en général « .

Mêmes sons de cloche des présidents tunisien et égyptien qui ont fortement soutenu et approuvé les propos du Roi d’Arabie Saoudite en appelant à une union sacrée pour des actions concertées et communes dans le seul but de prémunir la zone du Golfe arabique de toutes formes de menaces. Pour le Président Abdel Fettah Al-Sissi : « La sécurité des pays du Golfe fait partie intégrante de la sécurité nationale arabe et par conséquent, de la sécurité nationale d’Égypte « , ajoutant que « Les Arabes ne sont pas prêts à marchander leur sécurité nationale « , a déclaré le Président égyptien.

Après un consensus total autour de la question du Yémen et du soutien de l’Iran, place à la 14eme session ordinaire de la Conférence Islamique

La 14ème session ordinaire de l’organisation de la Coopération islamique, elle s’est tenue à la Mecque les 31 mai et 1er juin 2019, sous le thème : » Main dans la main vers le futur « . Plusieurs chefs d’États du monde musulman y ont pris part notamment ceux de l’Afrique, à l’instar des Présidents Macky Sall du Sénégal et Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, pour ne citer qu’eux.

Les États membres ont réitéré leur rejet total de toutes formes de terrorisme et d’extrémisme, préconisant en lieu et place un islam tolérant et du juste milieu. Le 14ème sommet a aussi condamné les actes de sabotage dont sont victimes deux navires battant pavillon saoudien et navigant dans les eaux territoriales des Émirats arabes unis.

Le sommet a également condamné la montée de l’islamophobie dans le monde et a préconisé l’adoption de mesures efficaces pour son éradication totale. La république de Gambie a été désignée pour accueillir la session ordinaire du 15ème sommet de l’Organisation pour la Coopération islamique, prévue en 2022.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: