mardi, 23 juillet 2024 08:40

Présidentielle 2024 : Mimi TOURE coachée par la « macroniste » Fatou Sagna SOW

Les plus lus

Après son échec pour occuper le perchoir de l’assemblée nationale après avoir conduit la liste de la coalition présidentielle BBY, Mimi TOURE qui a déserté le groupe parlementaire de la majorité, ne cesse de poser des jalons en vue de la présidentielle de 2024. Opposée à toute idée d’un troisième mandat de son désormais ex mentor Macky SALL, et pour nourrir ses ambitions présidentielles pour 2024, l’ancienne première ministre Aminata Touré, alias « Mimi », peut compter sur sa conseillère stratégique Fatou Sagna Sow.
Devenue l’une des plus farouches détractrices du camp présidentiel depuis septembre, l’ancienne première ministre Aminata Touré ne cache plus ses ambitions pour 2024. Elle n’exclut pas de fonder son propre parti et a pris attache avec plusieurs déçus de la majorité afin d’élaborer une stratégie. Mais, en bonne communicante, l’ancienne Première ministre a fait appel à Fatou Sagna SOW, qui est une proche de longue date, rencontrée dans les années 2000 au Parti africain pour la démocratie et le socialisme (PADS).
Cette Franco-Sénégalaise était présente dans l’hémicycle en septembre lorsque « Mimi » a brigué, sans succès, le perchoir de l’Assemblée après avoir mené la liste du camp présidentiel de Macky Sall lors des législatives de juillet.
À 50 ans, Sow peut justifier d’un parcours mêlant postes à responsabilité dans le secteur financier – elle a officié aux directions juridiques de BNP Paribas et de la Société générale – et engagements politiques dans l’Hexagone comme au Sénégal.
Elue conseillère municipale de Mantes-la-Ville sous l’étiquette du Parti socialiste (PS) en 2008, elle a rejoint les rangs d’En marche peu après la création du mouvement en avril 2016, puis participé à la campagne d’Emmanuel Macron.
Depuis Dakar où elle a déménagé entretemps, elle a continué de militer pour le parti présidentiel français tout en conseillant Aminata Touré à la présidence du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sénégalais de 2019 à 2020, a révélé Africa Intelligence.
Si elle s’est éloignée d’En marche faute d’en avoir obtenu l’investiture pour la 9e circonscription des Français de l’étranger lors des législatives de 2022, Sow n’en demeure pas moins convaincue par l’approche bottom up – partir du terrain pour élaborer des propositions – mise en œuvre par Macron en 2017.
Elle envisage de l’appliquer au Sénégal, afin de permettre à son amie et mentor de concevoir son programme à l’approche de 2024.
Atlanticactu.com

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents