jeudi, 29 juillet 2021 08:51

Opinion : Menace sur la cohésion nationale : Qui va arrêter Ahmet Khalifa Niasse? (Par Pape Sané)

Les plus lus

Pour avoir une opinion, ce qui en soit est un droit constitutionnel, des personnes se sont retrouvées en prison sur un simple clic du doigt du Procureur de la République. Les affaires récentes de Guy Marius Sagna et Adama Gaye en sont des exemples. Des individus depuis un certain temps, se sont arrogés le droit d’insulter des communautés entières, d’inciter à la haine, de stigmatiser des individus et de, en toute impunité. Ces comportements outrageants et affligeants à la limite commencent à être une règle pour Ahmet Khalifa Niasse sans qu’on entende une quelconque condamnation de la classe politique, maraboutique, encore moins de la presse ou du Procureur dont la mission est de veiller au respect des lois et règlements.

Pour ce cas précis qui est le dernier d’une liste d’actes et de propos restes impunis, Ahmet Khalifa Niasse a poussé le bouchon trop loin en accusant un sénégalais, député de surcroît, dépositaire de la volonté politique de vouloir à travers une sortie publique, « contrôler » le Mouvement dès à Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC). Une aberration de plus et puante de surcroît dégagée par une bouche habituée à s’inviter dans les débats civilisés.

Pour rappel, Ousmane Sonko est un leader politique qui ne plait certainement à tout le monde mais, qui a une légitimité dont ne dispose pas Ahmet Khalifa Niasse dont la formation politique, le Front des Alliances Patriotiques (FAP) crée depuis 2000, n’aura pas réussi à obtenir un seul siège de député. Au nom de cette légitimité populaire, Ousmane Sonko mérite le respect des sénégalais et, surtout d, Ahmet Khalifa Niasse.

Remplissant son rôle de leader politique, de député à l’écoute du Peuple qui lui a accordé sa confiance, Ousmane Sonko se prononce régulièrement sur les questions d’intérêt national et, pas sur les questions de politique politicienne, ce qui en soit est ce qui attendu d’un homme politique. Ce qui est du reste à l’origine de sa sortie sur le contrat entre l’Etat du Sénégal et la société turque Tosyali pour l’exploitation des minerais de fer de la Falémé. Ce qui peut ne pas être du goût d’Ahmed Khalifa Niasse et de tous ceux qui ont profité du silence sur les scandales à foison pour se doter de patrimoines.

À ses habitudes ou plutôt, à la demande de certains lobbyistes probablement, Ahmet Khalifa Niasse employant des termes irrespectueux et irrévérencieux à l’égard de deux sénégalais bon teint, ne s’est pas gêné de les taxer de vils bandits qui cherchent à prendre le leadership du MFDC. Tout simplement parce que Mr Pierre Goudiaby et Ousmane Sonko sont originaires de la Casamance et de l’ethnie diola de surcroît.

Répondant sans arguments à la sortie du député Ousmane Sonko qui avertissait sur le scandale à venir si ce n’est déjà fait du fer de la Falémé qui s’apprêtait à être céder dans des conditions ténébreuses à une société turque, appréciez la virulence et l’inélégance des propos de Mr Niasse qui, dans un autre pays, serait en train de répondre du délit de mise en danger de l’unité et de la cohésion nationale.

« Une fois de plus Goudiaby utilise son sous-marin Sonko pour obliger le Président de la République à changer de vision pour abandonner l’option turque. C’est plutôt le fait de pêcher en eaux troubles qui doit être reproché à Sonko », a-t-il déclaré. Dans un communiqué envoyé à nos confrères de seneweb, il avance que « les deux ‘Senegalomancais’ se disputent une commission offerte par le challenger des Turcs pour se payer le leadership et le contrôle du Mfdc ».

« Il y a lieu de savoir que lorsque Sonko parle, c’est pour l’intérêt de Goudiaby. Et que lorsque Goudiaby offre ou prête des 4×4 ou des billets d’avion sur Air France, c’est qu’il y a anguille sous roche. Mais roche comme pierre. Ou, si vous préférez, Atepa, en Diola », a laissé entendre Ahmed Khalifa Niasse.

À ce titre, il est bon de rappeler que le seul sénégalais qui ait à créer un parti susceptible de mettre en danger la sécurité et l’unité nationales, c’est bien Mr Ahmet Khalifa Niasse. C’est ce même Ahmed Khalifa Niass qui avait créé le parti Hizboulahi (parti de Dieu) en 1979 et brûlé un drapeau français lors de la visite officielle de François Mitterrand en 1982 au Sénégal.

C’est ce même Ahmet Khalifa Niasse qui traite Ousmane Sonko de salafiste ou encore de je ne sais quoi. Ce même individu a fait tristement deux fois la Une du Quotidien National « Le Soleil ». Jugez en par vous-même, le Soleil du 22 février 1988 titrait, «Arrestation d’agents libyens porteurs d’armes », article dans lequel il est cité.
Dans un autre numéro du même journal « Le Soleil » du 25 février 1988, il est titré «Interpellation d’Ahmed Khalife Niasse ».

Pour en savoir davantage sur l’homme, l’ancien Président Abdou Diouf en publiant ses mémoires, avait réservé une part congrue à Ahmet Khalifa Niasse d’une part, pour régler ses comptes et d’autre part, pour édifier les Sénégalais notamment jeunes sur la personnalité de ce monsieur.

Le Président Abdou Diouf disait, « Le Président Kountché m’aidât par exemple, en libérant Ahmed Khalifa Niasse qui fut une fois arrêté au Niger. Selon la version donnée par les services nigériens, il etai envoyé par Khadaffi pour déstabiliser leur pays. Informé de l’affaire … Je dépêchais sur place, à sa demande une délégation […]. Lorsque les membres de la délégation arrivèrent, ils furent conduits auprès d’Ahmed Khalifa Niasse, qui n’en pouvait plus. Il ne manqua pas d’ailleurs de le manifester en leur disant, «Faites vite les gars, ils m’ont fait subir toutes sortes de sévices, ils m’ont même passé à la rôtissoire ». En fin de compte, il fut relâché, et cela, je le dois surtout au Président Seyni Kountché qui ne manqua pas d’ailleurs de me le dire, «C’est par amitié pour vous que je l’ai laissé partir, sinon je lui aurais… ». Ahmed Khalifa Niasse me fut particulièrement reconnaissant pour l’heureux dénouement de cette affaire, et nous entretîmes par la suite d’excellents rapports ».

Pape Sané – Email : paysane@yahoo.com

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: