Madina Wandifa : Manifestation contre le bradage foncier, l’administration roule-t-elle pour le Maire Malang Seny Faty


La manifestation prévue ce samedi par le Collectif pour la Défense des Intérêts de Madina Wandifa, semble ne pas plaire à l’administration dans ce département de Bounkiling. Selon plusieurs sources, le Préfet qui a reçu la lettre d’information du Collectif comme exigé par la loi, fait du dilatoire en agitant le verre à demi plein ou moitié vide.

Car, à quelques heures, le chef de l’exécutif départemental, n’a pas encore informé officiellement les responsables de la manifestation mais, entretient le flou à travers des fuites savamment organisées comme, « Ce n’est pas parce qu’on a écrit une lettre qu’on a l’autorisation de manifester » ou « la situation du Covid-19 ne permet pas d’organiser une marche à Madina Wandifa ».

Une position du Préfet que ne comprend pas le président du Collectif que nous avons joint au téléphone. Pour Bakary Faty, « Le Préfet devrait voir les images de nos manifestations du week-end dernier à Dakar pour se rendre compte que nous sommes des responsables et non des enfants ».

Des Préfets et Sous-préfets ne rendent pas service au président en voulant restreindre les libertés publiques à l’intérieur du pays quand à Dakar, les citoyens peuvent exercer librement ces mêmes droits. À moins qu’il y ait une volonté de cacher certaines pratiques 

Et pour Mbaye Cissé le Secrétaire général dudit Collectif, « depuis quelques jours des partisans du Maire font le tour de la commune pour convaincre les populations de ne pas répondre à la manifestation ou, plus grave, affirment que la marche n’aura pas lieu ce samedi ». Donc, il n’y a point de surprise de voir les agissements de l’autorité.

« Je ne comprends pas que certains fonctionnaires essaient de créer des différences parmi les citoyens car si à Dakar, l’épicentre de la pandémie, le Préfet n’a pas cherché à interdire l’accomplissement d’un droit constitutionnel, je ne vois pas comment on pourrait nous l’interdire ici », a déclaré Bakary Faty qui précise par ailleurs à l’encontre de l’administration et de l’ État, « S’il y a des gens que cette marche gêne au point de vouloir l’interdire, nous prenons à témoin le peuple sénégalais sur la responsabilité directe du Préfet de Bounkiling sur tout ce qui en découlera ».

En fait, il semblerait que c’est la vidéo de Guy Marius Sagna postée la veille et invitant tous les senegalais notamment ceux qui sont victimes de Spoliation foncière de se retrouver à Madina Wandifa, qui est à l’origine de cette volonté illégale d’interdire la marche de ce samedi.

Cheikh Saadbou Diarra 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici