vendredi, 3 décembre 2021 07:03

Lutte contre le Terrorisme : Niamey choisit la Turquie pour son équipement en drones, avions et blindés

Les plus lus

@Atlanticactu.com – A l’instar de plusieurs pays africains, le Niger a décidé de diversifier ses partenaires dans le cadre de son équipement en matériel militaire. Niamey, qui combat depuis des années les djihadistes, va acheter du matériel militaire à la Turquie, dont des drones, des avions et des blindés. L’information a été confirmée par le président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue nigérien, Mohamed Bazoum.

C’est par un communiqué que les autorités turques se sont félicitées de ce contrat avec le Niger qui porte sur des drones Bayraktar TB2, mais également sur des véhicules blindés et l’avion de formation Hürkus, développé par l’entreprise publique Turkish Aerospace. Ce contrat “augmentera les capacités des forces militaires et de sécurité” du Niger, s’enthousiasme le communiqué.

Le Niger, qui combat depuis des années les djihadistes, va acheter du matériel militaire à la Turquie, dont des drones, des avions et des véhicules blindés, ont indiqué samedi les deux pays. «Le président Recep Tayyip Erdogan a eu une conversation téléphonique avec le président du Niger Mohammed Bazoum (…). Le président Erdogan a déclaré que le drone armé TB2, l’avion de formation Hurkus et les véhicules blindés qui seront achetés par le Niger à la Turquie augmenteront les capacités des forces militaires et de sécurité de ce pays», selon un communiqué de la Radio et Télévision de Turquie (TRT) dont une copie a été transmise samedi à la presse locale par la présidence nigérienne.

Le Niger est le 14e pays à signer un accord d’exportation avec l’entreprise turque, laquelle fournit déjà le Qatar, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan, le Maroc et la Pologne, entre autres.

Une source proche de la présidence nigérienne a «confirmé» samedi à l’AFP «l’entretien qui a eu lieu cette semaine au téléphone entre les présidents Recep Tayyip Erdogan et Mohammed Bazoum». Les deux présidents ont évoqué «les prochains achats par le Niger de drones, d’avions militaires ainsi que des blindés turcs», selon cette source. Le président Erdogan «s’est dit convaincu que le Niger poursuivra son étroite coopération dans la lutte contre l’organisation terroriste guléniste (FETO)», bête noire du régime turc, relève par ailleurs le communiqué de la TRT.

Les drones sont devenus des vecteurs de la puissance militaire turque. Si la Turquie a d’abord développé des relations économiques avec des pays africains, dont le Niger, sa présence en Afrique revêt désormais un aspect sécuritaire. Le Middle East Eye (MEE) relevait ainsi, début octobre, que les drones turcs se sont “répandus sur les côtes africaines”. Fin septembre, un premier lot de drones turcs arrivait en Tunisie. Le Maroc était le suivant à en réceptionner, en plein épisode de tension entre l’Algérie.

Christian Bellino MEA 

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents