vendredi, 3 décembre 2021 06:47

Louga : Saccage du tribunal régional après le procès du maître coranique tortionnaire, ALY Ngouille Ndiaye décréte zéro casse (Photos)

Les plus lus

Il faut être aveugle ou s’appeler Aly Ngouille Ndiaye pour déclarer qu’il n’y a pas eu de saccage au tribunal de Louga après le refus d’accorder la liberté provisoire au maître coranique qui avait enchaîné les Talibés pour les empêcher de fuir. Pourtant, son homologue Garde des Sceaux a déclaré que les coupables seront retrouvés et châtiés.

Répondant aux questions des députés lors du vote du budget de son département, le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a déclaré qu’il n’y avait pas eu de saccage et ce, sous les regards ahuris des parlementaires.

“Ce qui s’est passé c’est que lorsque la séance est terminée, lorsqu’on a refusé la liberté provisoire et que le délibéré est fixé au 4 décembre, certains Talibés ne comprenaient peut-être même pas le sens de ce message. Ils sont sortis et c’est dans la bousculade que deux portes en verre ont été cassées et ont blessé des Asp qui sont sortis hier d’hôpital. Plus de 500 personnes ne peuvent pas se retrouver quelque part, qu’il y ait saccade et qu’il n’y ait pas un seul grenade lacrymogène de lancée. Aucun avocat et aucun Juge n’a dit avoir été agressé. Il y a quand même exagération dans ce dossier. Les journalistes en ont parlé, c’est vrai qu’une personne a été blessée, mais il n’y a pas eu de saccage. Je le tiens de mes services avec des rapports bien précis et de source judiciaire”.

Les magistrats et le Garde des Sceaux apprécieront cette sortie du puissant ministre de l’intérieur.


CHARLOTTE DIOP

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents