samedi, 13 août 2022 06:28

Limogé de la tête de l’équipe nationale de Basket, Boniface Ndong fait de graves révélations (communiqué)

Les plus lus

Mis à la porte hier par la Fédération sénégalaise de basket-ball, le désormais ex-coach des Lions, a fait un communiqué pour donner sa version des faits sur tout ce qui s’est passé en Alexandrie.
Moi Boniface Ndong, aujourd’hui ex-sélectionneur de l’équipe nationale masculine du Sénégal de Basketball ai décidé de faire ce communiqué pour apporter des éclaircissements sur les informations relatées dans la presse par des membres de la fédération sénégalaise de Basketball.
J’avais décidé de ne pas répondre mais par respect pour les hommes et femmes qui avaient placé leur confiance en nous et pour leur estime ; mais aussi vu les contre-vérités qui sont en train d’être diffusées, je me dois d’apporter des éclaircissements par rapport à notre gestion de l’Équipe Nationale et par rapports aux conditions dans lesquelles nous avons mené notre mission.
Conscient que tous les propos qui ont eu à être donnés n’ont eu pour but que de me dénigrer et de ternir ma réputation, et vu le silence de tous les membres de la délégation en particulier le directeur technique national Moustapha Gaye, le manager général Malèye Ndoye et mon assistant Mamadou Guèye “Pabi”, j’ai décidé de relater ce qui s’est passé durant cette campagne.
Après que le président Babacar Ndiaye m’ai dit que le ministère des Sports ne pourrait payer que cinq jours de préparation, le Vendredi 20 Mai 2022 j’envoie un programme de préparation pour les fenêtres d’Alexandrie á Moustapha Gaye et Malèye Ndoye : convocation des joueurs le Mardi 21 Juin, entraînement le 22-23-24-25, repos le 26, entraînement le 27, rallier Alexandrie le 28 ou 29 dépendant de la durée du trajet. Comme d’habitude après plusieurs relances au sujet des billets d’avion pour moi et les joueurs, le 17 Juin il m’envoie finalement mon billet d’avion avec les mauvaises dates : Je quitte Denver le 21 Juin à 12h heures locales pour arriver le 22 Juin à Dakar à 12h:11 mn. Je suis sorti de l’aéroport vers 15h après plus de 21h de voyage alors que le premier entrainement était pour 18h:00. Quand je me suis plaint auprès de lui, il me dit qu’il n’y avait pas de vol le jour d’avant et qu’il avait fait des efforts importants pour payer 7.000.000 de FCFA pour mon billet. Je lui dit que si c’est vous qui payez mon billet pourquoi vous ne l’achetez pas avant pour économiser de l’argent ? Il n’a jamais répondu à ma question. Je suis venu avec un entraîneur de Denver pour m’aider dans la préparation des matchs avec l’autorisation de la fédération et il a eu le même billet que moi.
À Dakar, Malèye me fait savoir qu’il a eu des échos que le groupe allait être divisé en deux pour rallier Alexandrie. Je lui dis que je ne voudrais pas que les joueurs soient séparés et c’est ainsi qu’on a effectué un trajet Dakar-Casablanca-Istanbul-Doha-Alexandrie. Mon itinéraire initial était Dakar-Istanbul-Alexandrie. Arrivé à l’aéroport de Diass, je demande mon nouveau billet que je n’avais pas encore reçu á Maleye et je me rend compte que nous avons une escale de 9h de temps à Casablanca. Je leur demande s’ils avaient prévu de mettre les joueurs dans un hôtel ; la réponse était NON. Après un appel téléphonique de Malèye et Tapha, le président donne son feu vert pour loger les joueurs Durant l’escale. Mais avec cette décision tardive, trouver un hôtel à Casablanca fut très difficile.
Le grand problème se pose à Istanbul quand la compagnie aérienne Turkish Airlines refuse de nous laisser embarquer vers 1h:30 du matin par défaut de visa (à rappeler que certains membres de la délégation sont arrivés á l’aéroport de Diass la veille vers 23H). Après plusieurs tractations en vain, nous sommes obligés de passer la nuit dans l’aéroport.
Le lendemain après une nuit horrible, je rencontre Gorgui qui dit qu’il va chercher un billet pour rentrer à Dakar, alors je convoque tous les joueurs et leur dit que je comprends leur frustration et que je serais de leur côté quel que soit le choix qu’ils allaient faire, mais j’aurai souhaité qu’ils prennent une décision unanime car si l’équipe était divisée, je ne saurais avec quelle partie me ranger. Le groupe décide alors qu’il voulait rentrer à Dakar et certains sont allés chercher des billets pour rentrer. Au moment où certains fédéraux cherchaient à trouver une solution en calmant les joueurs, le directeur technique Moustapha Gaye comme à son habitude, commence à exploser en traitant les joueurs de suiveurs d’ordre de deux personnes allant jusqu’à dire que même Maurice Ndour (son ennemi juré qu’il voulait me faire renvoyer de la sélection sous menace de partir lui-même) n’a jamais fait ce que Gorgui venait de faire.
En ce moment après la décision des joueurs, sauf Jean Jacques Boissy et Babacar Sané, de retourner á Dakar, Youssou Ndoye se retourne et dit à certains joueurs que j’ai dit que si j’avais cinq joueurs, j’allais partir à Alexandrie pour jouer. Malick Dime a eu l’intelligence de le dire à Gorgui qui lui dit que je n’étais pas un hypocrite ; alors Malick Dime m’appelle pour confronter Youssou qui nie les faits.

 

Plus d'articles

1 COMMENT

  1. Les images de joueurs couches a même les carreaux dans l’enceinte del’aeroport sont plus explicites que tes justificatifs cher coach Boniface. Tu n’as pas besoin de te justifier on a tout compris. Tout notre soutien. Cette fédération va mal. Du n’importe quoi. Idée pour la dtn. Il faut être pro jusquau bout des ongles. Laisse tomber stp pour nnnos verser dans la langue de bois et perdre ton image. On te connait depuis joueur. Respect a toi et
    rebondis pour d’autres nouveaux challenges.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents