Libye : 185 migrants interceptés par les garde-côtes libyens

Cent quatre-vingt-cinq (185)  migrants, dont des femmes et des enfants, entassés sur une seule embarcation, ont été interceptés par les garde-côtes libyens, alors qu’ils prenaient le large vers les côtes italiennes a appris altlanticactu.com.

L’Organisation internationale pour les migrations (Oim)  a fait savoir que « les garde-côtes ont renvoyé aux frontières, 185 migrants, dont des femmes et des enfants ». Ces derniers ont été pris en charge par les équipes de l’Organisation qui leur a fourni « l’assistance nécessaire, notamment les premiers soins médicaux », a indiqué l’Oim dans un communiqué publié sur son compte twitter. L’origine et l’état de santé des migrants n’ont pas été révélés par l’Oim qui explique qu’environ 4 000 migrants irréguliers ont été renvoyés en Libye depuis 2020.

Le chaos régnant depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 profite aux trafiquants d’êtres humains, et des milliers de migrants, pour la plupart fuyant la pauvreté et les conflits dans leur pays, ont tenté de rejoindre l’Europe depuis la Libye, qui n’est qu’a 300 kilomètres des  côtes italiennes.

La Rédaction (atlanticactu.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici