lundi, 27 mai 2024 20:12

Kafountine : La Ministre Aminata Assome en sapeurs-pompiers pour sauver l’APR

Les plus lus

La défaite du camp présidentiel lors de l’élection du 24 février dans la région de Ziguinchor continue de faire des effets. Après les sanctions prises contre les responsables politiques notamment la non reconduction des ministres et des directeurs nationaux, l’APR semble se ressaisir en dépêchant à kafountine la ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta. Une rencontre des plus sensibles s’y tiendra ce jeudi au niveau de la Mairie.

Pourquoi le choix de Kafountine alors que la ministre nommée au lendemain de la réélection du Président Macky Sall, s’était signalée en déclarant lors de sa première sortie, ne pas être une ministre, responsable de Ziguinchor car, son mouvement était d’envergure nationale. Mais, l’appétit venant en mangeant, Madame la Ministre s’est rendue compte qu’avec la lourde défaite subie par son camp, elle pouvait prétendre au leadership régional.

Et Kafountine qui est la commune la plus opulente mais dont les populations sont les plus démunies, devait être le top départ de cette opération de reconquête de la région qui est tombée dans les bras de Pastef. Le Maire, Victor Diatta, affaibli par une sombre affaire de détournement de deniers publics, de contrefaçon de sceaux et cachets administratifs à la suite d’une plainte déposée contre lui par un collectif composé de conseillers municipaux, de la société civile, a vidangé le score honorable obtenu en 2014.

Conquérir Kafountine, c’est détenir la bourse du quai de pêche qui est une manne financière qui est la mamelle nourricière de toute une mafia politico administrative. Et comme l’impunité est érigée en règle dans cette partie du territoire national, la ministre a décidé malgré l’opposition des ténors du parti de sauver le soldat Victor qui est dans le viseur de Dame Justice pour les faits cités plus haut.

Aminata Assome Diatta convie certains conseillers pour la promotion de ZLECA mais, elle est soupçonnée de venir en opération sauvetage de l’APR et du Maire

Si la ministre a décidé malgré les mises en garde de certains leaders régionaux qui considèrent que les implications des élus comme Victor Diatta de Kafountine , Oumar Okala Badji de Thionk Essyl, Lansana Sané d »Oulampane, etc dans des sordides affaires qui leur ont valu des peines de prison ou des instructions dans le cabinet du juge de Ziguinchor, ont été les principales causes de leur défaite, c’est qu’elle a un agenda personnel.

Cette rencontre prévue ce jour tombe au moment où la justice a décidé d’instruire à fond cette affaire qui avait impliqué en 2017 aussi bien le Maire que des agents de l’administration régionale. À travers la ministre, le pouvoir voudrait-il continuer de laisser prospérer l’impunité ?
Si c’est le cas, les centaines de millions qui auraient été détournés du quai de pêche et de la contrefaçon de fausses quittances sans compter le nouveau détournement découvert au niveau de la radio communautaire Kaf FM, auraient « servi » le parti comme certains conseillers l’ont avancé.

Aminata Assome Diatta devrait surveiller ses arrières car, elle est sur un terrain glissant sans le soutien de ténors que sont Abdoulaye Badji, le ministre Conseiller du Président, Mamina Kamara, Président du Conseil départemental ou Mamina Daffé, ex patron du Prodac emporté par la « purge » présidentielle d’après elec.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents