vendredi, 22 octobre 2021 18:40

Kafountine : À peine l’enquête sur les détournements lancée, un autre scandale pointe à l’horizon

Les plus lus

À ce rythme la commune de Kafountine va remporter la palme d’or de la mauvaise gouvernance. Cette commune, l’une des plus riches du Sénégal est transformée par ses élus en véritable vache laitière. Pour un quai de pêche dont le chiffre d’affaires tourne autour de 8 Milliards par an, la Perception départementale n’a jamais encaissé le moindre kopeck pour le Trésor Public. Aujourd’hui Abdoulaye Daouda Diallo cherche désespérément des milliards pour soutenir les dépenses publiques, voilà une poche qui devrait lui permettre de souffler un peu.

Décidément, l’actualité de la comme de Kafountine rime avec mal gouvernance. Poursuivis par ses administrés pour la confection de faux tickets du Trésor et encaissements indus de redevances, le Maire qui fait face à plusieurs procédures notamment au niveau de l’Agence Judiciaire de l’état, de l’Inspection Générale des Finances et du Procureur de la République de Ziguinchor, risque de voir une nouvelle affaire se signaler au grand public. Il s’agit d’un détournement de plusieurs millions au niveau de la radio communautaire KAF FM. Que s’y est-il passé ?

Un ancien responsable de cette radio aidée par des collègues, a fait main basse sur plusieurs millions de francs. Avisé, le Maire Victor Diatta, a décidé tout bonnement de le « renvoyer », oubliant que cette somme ne lui appartenait pas personnellement. En fait, l’homme n’a pas été poursuivi par le Maire parce que ce dernier détiendrait des bombes et pas des moindres contre l’édile de la commune. Mais, une autre somme beaucoup plus importante, occupe le quotidien des conseillers.

Il s’agit de la rondelette somme de plusieurs dizaines de millions de francs octroyés dans le cadre de la coopération à la radio KAF FM. Cet argent semble avoir disparu de la surface de la terre au point que les Conseillers qui viennent d’en être informés vont saisir le Maire qu’on dit très lié à un certain Aliou Sall. Depuis le déclenchement de la procédure à Ziguinchor, ce dernier est venu à Dakar pour un séminaire selon ses proches, pour chercher aile protectrice selon d’autres.

Atlanticactu.com vous promet de revenir chaque semaine sur ce scandale du siècle à Kafountine.

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. Cette mesure, saluee par tous, notamment les acteurs du tourisme, vise, de l’avis du president, a promouvoir les investissements, a encourager la creation d’emplois pour que, dit-il, la relance des activites sociales et economiques en Casamance soit une realite. Mis en place en juillet 2913, le visa biometrique impose aux voyageurs a l’entree du pays a ete supprime a partir du 1  mai 2015. Cette mesure controversee, « signe de souverainete pour les uns », « frein au developpement du tourisme pour les autres », aura tenu au moins deux ans. En plus de ces mesures, l’Etat du Senegal, a travers le Bureau de Mise a Niveau (BMN), a lance le 10 mars 2015 le programme de mise a niveau specifique des entreprises de Casamance. Il s’agit, a travers ce programme, de doter les entreprises « d’une force de frappe. » Avec comme objectif de permettre a celles-ci de se positionner au plan national, sur les marches de l’Uemoa, de la CEDEAO ainsi qu’au niveau international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents