jeudi, 1 décembre 2022 03:18

Israël : Plusieurs blessés et un mort suite à une double explosion à Jérusalem

Les plus lus

Une double explosion ce 23 novembre au matin à Jérusalem a fait un mort, de nombreux blessés et un état d’alerte général lancé par police israélienne qui confirme qu’il s’agit d’attentats à la bombe. Les deux charges explosives laissées dans des sacs ont été activées à distance par téléphone
Jérusalem a été frappée par deux attentats à l’explosif mercredi matin. La première explosion a eu lieu à un arrêt de bus au carrefour de Givat Shaoul, près de l’entrée ouest de la ville et l’autre au carrefour de Ramot, dans le nord de Jérusalem, faisant un mort et 18 blessés, dont quatre dans un état critique.
Une explosion a eu lieu près d’un arrêt de bus sur la rue Shaarei Yerushalaim à l’entrée de Jérusalem, peu après 7h locale à un moment où les bus sont très fréquentés. Les médecins et les ambulanciers du Magen David Adom ont prodigué les premiers secours sur place à 12 personnes blessées, deux dans un état critique, deux dans un état grave et les autres à des degrés divers. Les blessés ont été transportés vers les hôpitaux Hadassah Ein Kerem et Shaare Tsedek. Un des blessés, Aryeh Shechopek, 16 ans, du quartier de Har Nof à Jérusalem, est décédé des suites de ses blessures au centre médical Shaare Tsedek. Il se rendait à sa yeshiva à Beit Yair lorsque la première bombe a explosé.
“Ces attentats à l’explosif rappellent aux israéliens les heures sombres de la seconde Intifada”
De nombreuses forces de police se sont rendues sur les lieux. Les circonstances de l’explosion font l’objet d’une enquête mais il semblerait que du matériel agricole ait été utilisé comme explosif primaire au vu de l’importante fumée dégagée. “Les attaques terroristes sont le plus souvent perpétrées par armes à feu ou armes blanches. Ces attentats à l’explosif rappellent aux israéliens les heures sombres de la seconde Intifada entre 2000 et 2005”, précise Daniel Haïk, journaliste i24NEWS, depuis les lieux de l’attentat.
a seconde explosion s’est produite environ 25 minutes plus tard, au carrefour Ramot. Trois personnes ont été légèrement blessées par des éclats et ont été soignées sur les lieux. Les circonstances de la première détonation font l’objet d’une enquête. Les sources sur la cause de la seconde explosion sont contradictoires, certains faisant état d’un explosif attaché à une moto, d’autres d’un sac rempli d’explosifs laissé à l’arrêt de bus, indique la police.

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités