mardi, 28 septembre 2021 23:21

INTERNET : Gare à vos propos sur WhatsApp, vous êtes (peut-être) surveillé

Les plus lus

Tout compte fait, vos conversations WhatsApp peuvent en réalité être lues par un modérateur…

Voilà quelques années maintenant que Facebook insiste sur le côté “sécurisé” de sa messagerie WhatsApp. Toutefois, un récent rapport explique que de nombreux employés Facebook peuvent être amenés à vérifier nos conversations, parfois sans véritable raison apparente…

WhatsApp finalement pas si impénétrable que cela ?

Employée chaque jour par des millions d’utilisateurs, la messagerie WhatsApp est depuis quelques années maintenant une application incontournable pour les détenteurs de smartphones. Depuis quelques mois, Facebook prend le soin d’optimiser sa précieuse application, avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités notamment, mais le géant américain n’hésite pas à vanter régulièrement le côté sécurisé de sa plateforme.

« Certains de vos moments les plus personnels sont partagés sur WhatsApp, c’est pourquoi nous avons développé le chiffrement de bout en bout dans les dernières versions de notre application. Lorsqu’ils sont chiffrés de bout en bout, vos messages et appels sont protégés afin que seul(e)s vous et la personne avec qui vous communiquez puissiez les lire ou les entendre. Il n’y a personne entre vous, pas même WhatsApp” peut-on lire sur le site officiel.

Pourtant, selon un rapport signé ProPublica, cela ne reflète pas la réalité, puisque des modérateurs seraient bel et bien à même de lire vos messages WhatsApp. Selon ProPublica, WhatsApp emploierait plus de 1000 personnes dans le monde, dont la mission serait d’examiner des millions de messages échangés par les utilisateurs du service. Evidemment, ces derniers ont pour vocation première d’examiner les messages (mais aussi les vidéos, photos…) qui ont été reportés par les utilisateurs ou par une IA, cela pour lutter notamment contre la pornographie ou le terrorisme.

Selon le contenu partagé, les modérateurs auraient également la possibilité de bannir le compte en question, ou encore de le mettre “sous surveillance“. Les modérateurs de WhatsApp ont déclaré à ProPublica que le programme d’intelligence artificielle de l’application remonte à ces derniers un nombre gigantesque de messages en réalité inoffensifs, comme des enfants dans des baignoires. Une fois que le contenu signalé leur parvient, ProPublica rapporte que les modérateurs peuvent voir les cinq derniers messages d’un fil de discussion. Vous voilà prévenus.

Presse-citron

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents