Huawei reçoit un autre coup dur: plus d’applications Facebook, Instagram ou WhatsApp sur les appareils Android

Huawei a connu quelques mauvaises semaines alors que les entreprises américaines réagissaient l’une après l’autre à l’interdiction de Trump. Qu’il s’agisse de matériel tel que des puces d’Intel ou d’ARM, ou d’un logiciel tel que Google de Android ou de Microsoft, Windows, Huawei ne peut pas l’importer à partir d’entreprises technologiques américaines tant que l’interdiction n’est pas résolue. Et Facebook est le dernier grand nom de la technologie qui a répondu à l’interdiction en suspendant les préinstallations d’applications sur les téléphones Huawei qui doivent encore quitter les usines. Le déménagement ne signifie rien pour le marché chinois de Huawei, mais ne pouvant pas précharger des applications telles que Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp, toutes les propriétés de Facebook sur les appareils Huawei vendus sur d’autres marchés internationaux peuvent constituer un problème majeur pour la société.

Huawei n’abandonne pas sans combat, contestant l’interdiction devant les tribunaux américains. Entre-temps, la société disposerait de suffisamment de fournitures pour poursuivre la production de smartphones pendant l’interdiction et a dissipé les rumeurs récentes selon lesquelles elle aurait interrompu certaines lignes de smartphones. De plus, Huawei prépare la sortie de son système d’exploitation, car il perdra l’accès à la version Android de Google dans trois mois environ.
Cependant, comme nous l’avons déjà expliqué, le système d’exploitation de Huawei n’est une

En ce qui concerne les applications Facebook, les appareils Huawei qui sont déjà entre les mains des consommateurs seront toujours en mesure de les exécuter et de recevoir des mises à jour logicielles régulières, a déclaré Facebook à Reuters.
En outre, tout nouvel appareil Huawei livré sans les applications Facebook préchargées, mais ayant toujours accès à l’application Play Store, pourra les installer. Toutefois, à l’expiration du délai de 90 jours accordé aux États-Unis à Huawei par les États-Unis, tous les téléphones Huawei à la sortie des usines n’auront ni les applications Facebook ni l’application Play Store préinstallées. Bien entendu, cela suppose que la Chine et les États-Unis ne parviennent pas à un accord commercial élargi jusqu’alors, un accord qui inclurait également Huawei.

Source interAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici