vendredi, 27 mai 2022 22:11

Guinée Bissau : Umaru Embalò rejette la démission du Chef d’état major des armées

Les plus lus

@Atlanticactu.com – Les choses semblent s’envenimer entre Umaru Embalò et le général Biague Ntan Chef d’état major des armées. Depuis déjà quelques mois le patron de l’armée avait agité une démission avant d’être convaincu de patienter histoire de lui trouver un successeur. Mais les récents scandales comme la présence d’un Airbus sur la partie militaire de l’aéroport Oswaldo Vieira et la révélation des accords de partage des ressources pétrolières avec le Sénégal, ont fini par précipiter la volonté du général Biague Ntan de quitter. Une nouvelle démission rejetée par Umaru Embalò.

C’est le “général du peuple” himself qui a rendu publique l’information concernant la demande énième démission refusée du général Biagué Na Ntan. Ce dernier avait déjà demandé à plusieurs reprises “d’être déchargé “, mais qu’Umaru Embalò n’avait pas encore accepté ces demandes.

” Voici le grand homme [chef d’état-major général des forces armées] qui à plusieurs reprises m’a demandé d’accepter sa démission mais je lui ai toujours dit de rester un peu plus longtemps à la tête des forces armées », a déclaré Sissoco Embaló qui  s’adressait aux journalistes en marge de la cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe des héros nationaux, le 20 janvier, jour de fête nationale, qui marque l’assassinat du fondateur de la nation guinéenne, Amílcar Cabral.

Accompagné de plusieurs officiers militaires, dont le chef d’état-major général des armées, Biagué Na Ntan, Umaru Embalò a affirmé que le processus de réforme du secteur militaire était en cours, mais qu’il devait être mené sereinement.

Et Umaro Sissoco de souligné que si le général Biagué Ntan persiste pour démissionner en mettant en avant comme argument que « le pays va bien avec des jeunes aux commandes », mais lui continuue de croire que le pays a encore beaucoup à apprendre du Chef des armées. .

Umaru Embalò a également mentionné qu’un an après être entré en fonction en tant que président de la Guinée-Bissau, le général Biague NTAN l’a informé qu’il voulait quitter le commandement des forces armées.

Umaro Sissoco Embaló a profité de l’occasion pour souligner que le processus de recrutement de nouveaux militaires est en cours et que l’objectif est de moderniser les forces armées et de permettre aux troupes de participer à nouveau aux missions internationales de maintien de la paix.

Atlanticactu.com

 

 

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus récents