Guinée Bissau : Suite à un renseignement de l’Ocrtis, la Police Judiciaire opére une importante saisie de cocaïne

Au rythme des saisies de drogue, l’Afrique de l’ouest est en passe de devenir la zone de transit la plus importante pour les cartels sud-américains. Abidjan, Dakar, Praia, Bamako hier et, aujourd’hui Bissau, il n’est un mois sans qu’une importante quantité de drogue ne soit saisie. Bissau renoue avec les vieux démons après une accalmie de plusieurs années.

La police judiciaire bissau-guinéenne a saisi ce lundi environ 264 kilogrammes de cocaïne d’une valeur d’environ 4,6 millions d’euros et a arrêté huit personnes dans le cadre de l’opération.

« A l’heure actuelle, grâce à cette opération, nous avons arrêté trois Colombiens, un Malien et quatre Bissau-Guinéens. L’opération se poursuit. La police exprime à nouveau sa détermination à lutter contre le trafic », a dit Domingos Correia, directeur national adjoint de la police judiciaire.

Cette grosse saisie de cocaïne a eu lieu dans les régions de Cacheu, au Cachungo et Caio, dans le nord de la Guinée-Bissau.

M. Correia a révélé que la drogue était arrivée dans le pays par voie maritime et avait été retrouvée dans une maison.

Il s’agit de la deuxième plus grande saisie de drogue par la police judiciaire après avoir saisi environ 789 kg en mars de cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici