Pastef / Jotna : Une nouvelle coalition pour la refondation de l’Etat, la société…

Le président de Pastef, Ousmane Sonko, élargit ses tentacules. Hier, la coalition Jotna/patriotes pour l’alternative a été portée sur les fonts baptismaux afin de contribuer à la consolidation et l’élargissement des acquis de la «Coalition Sonko Président». Laquelle a permis de consacrer l’affirmation d’une nouvelle force politique au Sénégal lors de la dernière présidentielle.

Ainsi, la coalition «Jotna» ambitionne d’œuvrer à un large rassemblement de partis politiques, mouvements citoyens, associations et personnalités patriotiques, pour le triomphe d’une alternative de rupture d’avec le système de domination néocoloniale, de prédation et d‘exploitation en vigueur dans notre pays.

En s’inspirant des conclusions des Assises nationales et des recommandations de la CNRI actualisées, «Jotna» entend donner corps au projet commun de transformation sociale, fondé sur la souveraineté nationale. Invité à l’Assemblée générale constitutive de la coalition, Ousmane Sonko a rappelé aux membres de la structure leur rôle et leur place, au regard des enjeux et défis. La coalition «Jotna» reste ouverte à l’ensemble des forces patriotiques et démocratiques.

Une occasion pour le leader de Pastef de délivrer un important message à l’adresse de ses militants sur le rôle et la place de la nouvelle coalition au regard des enjeux, défis et perspectives qui structurent les batailles actuelles et à venir. “Le combat sera rude et sans quartier, mais nous l’emporterons”, prédit Ousmane Sonko. Dans cette optique, Il tend une main militante et fraternelle à l’ensemble des forces patriotiques et démocratiques partageant les mêmes vues et objectifs. Non sans souligner : « la coalition a pour objectif d’œuvrer au rassemblement le plus large, le plus solide et le plus durable de partis politiques, mouvements citoyens, associations et personnalités patriotiques, pour le triomphe d’une alternative de rupture d’avec le système de domination néocoloniale, de prédation et d‘exploitation en vigueur dans notre pays depuis six décennies, mais aussi sur notre continent et ailleurs à travers le monde”.

Exclusif.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici