Guinée Bissau : Les lourdes tendances du 2ème tour qui confortent l’hégémonie de Domingo Simoes Pereira

À peine quelques vingt-quatre heures après la clôture du vote du second tour de la présidentielle, les rumeurs vont train sur le potentiel successeur de José Mario Vaz. Si après le 1er tour, Umaru Cissoko Embalo avait opté pour une communication à outrance, occupant le devant de la scène, le candidat arrivé premier, avait par contre choisi la proximité en rendant visite aux bastions du Paigc et en essayant de convaincre les sceptiques sur son projet de société.

Les jeux semblent être faits depuis hier dimanche 29 décembre. Les procès-verbaux parcourus par Atlanticactu.com créditent Domingo Simoes Pereira d’une avance sur les 81% de vote dépouillés par la commission électorale indépendante. Et ces tendances sont obtenues dans les bastions du Paigc comme Bissau, Farim, Cacheu, Farim, Kanchungu Bubaque et San Domingo où M. Preira est largement arrivé en tête comme lors du premier tour en novembre dernier.

Par contre, l’ex Chef des Renseignements, le Général Umaru Cissoko Embalo a réussi des percées dans le Bafata, Ngabu Mensôa et le Fulacunda, des provinces frontalières au Sénégal. Mais, malgré ces lourds résultats dans ces contrées très faibles au point de vue électoral, la balance ne semble pas pencher pour celui qui est crédité être le candidat du Qatar, du Sénégal et de Paris. Les yeux sont braqués aujourd’hui sur le vote de la diaspora, des Îles Bijagos, de Buba, Quebo et autres difficiles d’accès pour l’administration de la commission électorale.

Pour rappel, le fichier électoral de la Commission nationale des élections (CNE) est de 761.676 électeurs bissau-guinéens enregistrés qui étaient invités à se rendre dans les 3.139 bureaux de vote répartis sur l’ensemble du territoire du pays et à l’étranger.
Et que Domingos Simões Pereira du PAIGC était arrivé en tête du 1er tour avec quelques 40,13% soit 222 870 voix là où son adversaire, Umaru Mokhtar—Embalo du Madem recoltait 153 530 voix soit 27,65% de l’électorat.

Cheikh Saadbou Diarra
(Envoyé Spécial Bissau)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici