Grossesse en milieu scolaire : Cinq élèves accusent leur directeur d’en être l’auteur

Rocambolesque affaire qui risque de faire les choux gras dans les prochains jours. Des élèves d’une même école sont tombées enceintes et pointent du doigt leur directeur comme étant l’auteur des grossesses. L’un des responsables de cet établissement qui est ainsi accusé, ne souhaite pas que l’affaire soit ébruitée même si à ce jour, il ne reconnaît pas la paternité des faits.

Le pot aux roses a été découvert lors de l’examen du baccalauréat quand lesdites filles ne se sont pas présentées à leur jury. L’un des professeurs de l’une de ces élèves s’en est aperçu et a pris contact avec la famille concernée. Et à sa grande surprise, on lui annoncera la mauvaise nouvelle. Parti pour s’enquérir de la situation, le professeur tombera des nues quand son élève lui désignera l’auteur du forfait qui n’est personne d’autre que M. D……

Pressée de questions par son professeur, la jeune S. Nd passera aux aveux en expliquant le modus operandi du tireur d’élite. Selon l’élève, M. D. a bien préparé son coup. Car de son statut dans l’établissement, sa parole était considérée une pilule à avaler sans risque d’effets secondaires. Pour avoir ses proies, ( jeunes filles inscrites dans des classes de sixième à la terminale) le responsable leur donnait l’assurance de réussir à leurs différents examens et compositions de fin d’année. Et naïvement, certaines filles se livreraient au prédateur sexuel, parfois même dans son bureau.

Les investigations menées par le professeur permettront de découvrir que le chaud lapin avait fait d’autres victimes dans d’autres classes de l’établissement. Ainsi, rien que pour cette année scolaire, l’imprudent responsable aurait enceinté 3 filles de la classe de seconde et 1 de la classe de première plus celle qui devait faire son baccalauréat.

De fil en aiguille, l’enseignant découvrira les autres victimes du prédateur dont les parents avaient déjà pris langue avec ce dernier pour une solution à l’amiable. L’homme qui s’est rendu tristement célèbre en engrossant cinq jeunes filles, aurait tenté de soudoyer certaines familles en promettant des prises en charge scolaire dans d’autres établissements qu’il possède au niveau d’autres régions.

Mais, hélas pour lui, le professeur qui a découvert le pot aux roses a convaincu les parents de dénoncer par plaintes déposées les agissements de ce monsieur qui n’honore point l’école. Pour le moment, des enquêtes diligentées et l’affaire suit son cours devant les autorités judiciaires compétentes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici