lundi, 20 mai 2024 08:42

Gambie : Après le vote d’une pension à vie pour les anciens présidents, Adama BARROW reçoit la famille de Yaya JAMMEH

Les plus lus

Gambie
Atlanticactu/ Banjul/ Amsatu BARROW
Le président Adama BARROW reçoit la famille de son prédécesseur Yaya JAMMEH. Qui l’aurait cru il y a encore quelques mois auparavant ? Quelques jours après le vote d’une loi relative à l’octroi d’une pension à vie aux anciens présidents, le Chef d’État gambien vient de poser un nouvel acte qui confirme le rapprochement entamé depuis la veille de la dernière présidentielle entre les deux hommes. La famille de Yaya JAMMEH a été reçue avec tous les honneurs par l’actuel occupant de la State House.
Ce dimanche, le président Adama BARROW a accordé une audience de plusieurs heures à la famille de Yaya JAMMEH venue le remercier de la visite qu’il avait effectué l’année dernière à Kanilaï.Selon un communiqué de la State House, la délégation familiale de l’ancien président en exil, est conduite par l’Honorable Alhagie Jammeh, frère de Yaya JAMMEH et ancien député de Foni Jarrol. 
Dans sa réponse, le président Adama BARROW s’est félicité de sa démarche de la proche famille de son prédécesseur. Et, dira-t-il,  » Ce geste prouve qu’il ne doit avoir d’animosité entre les gambiens. Ce pays ne m’appartient pas et demain inch’Allah, quelqu’un d’autre dirigera la Gambie ».
 » Le président Yaya JAMMEH est un gambien comme tous les autres et au vu de tout ce qu’il a fait, que ce soit du bon ou du mauvais, il a sa place parmi les siens. D’ailleurs, l’assemblée nationale vient de voter un projet de loi qui va lui garantir une pension à vie, une résidence, un cabinet et un personnel qui sera mis à sa disposition « , a déclaré Adama BARROW.
En refusant de voter le projet de loi cité, les opposants Usainou Darboe de l’Udp et Halifa Sallah du Poids étaient loin de penser qu’il s’agissait d’un premier pas du président Adama BARROW vers des retrouvailles avec son prédécesseur. En effet, Atlanticactu.com avait annoncé en exclusivité la veille de la dernière présidentielle qu’un protocole dit de Malabo était en train d’être concocté depuis la capitale Équato-guinéenne.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents