dimanche, 14 avril 2024 05:06

France : Les gilets jaunes décrètent la reprise des mobilisations dans la rue 

Les plus lus

France
Atlanticactu/ Paris/ Marie Pierre Dupuy
Les gilets jaunes se sont mobilisés dans plusieurs grandes villes françaises, dimanche, pour protester contre la réforme des retraites, la hausse des prix de l’énergie et l’inflation.
D’après le ministère de l’intérieur, 4 700 personnes ont participé aux cortèges de gilets jaunes en France samedi 7 janvier, dont 2 000 à Paris. Une mobilisation timide à trois jours de la présentation de la réforme des retraites.
D’après le ministère de l’intérieur, 4 700 personnes ont participé aux cortèges de gilets jaunes en France samedi 7 janvier, dont 2 000 à Paris. Une mobilisation timide à trois jours de la présentation de la réforme des retraites.
« On ne se démotive pas » : à Paris, les gilets jaunes font leur retour pour dénoncer la politique d’Emmanuel Macron
Les gilets jaunes ont fait leur retour dans les rues de plusieurs villes de France samedi 7 janvier pour dénoncer l’inflation, l’utilisation de l’article 49-3 à l’Assemblée Nationale ou la réforme des retraites qui se profile. D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, 4 700 personnes ont défilé en France, dont 2 000 à Paris, bien loin de la déferlante de l’automne 2018.
Certains ont fait le déplacement depuis d’autres régions pour grossir le cortège. « Il y a plus de mouvement et d’impact à Paris », considère par exemple Nathalie, venue de Douai dans le Nord et déjà habituée aux mobilisations de gilets jaunes : « Je revendiquais déjà sur tout ce qui est taxe, essence, EDF, les bourses des étudiants aussi, l’alimentation… et aujourd’hui ça n’a pas changé. »
Les revendications sur le pouvoir d’achat restent les mêmes, auxquelles s’ajoutent la dénonciation de l’utilisation du 49-3 et de la réforme des retraites à venir, qui devraient relancer le mouvement d’après Jamel, l’un des organisateurs : « On ne se démotive pas. Au niveau visibilité on a perdu énormément de gens à cause de la peur des violences policières, il y a eu énormément d’arrestations abusives pour empêcher les camarades de venir manifester de nouveau. Il faut qu’on soit uni pour grossir un peu plus les rangs ».

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents