lundi, 26 février 2024 13:36

Dépôt de lettre contre les propos haineux du président Kaïs Saïed, un député arrêté

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar / Khadim Mbodj
Face au silence des autorités sénégalaises sur les propos haineux du président tunisien Kaïs Saïed contre les subsahariens résidants, plusieurs membres du FRAPP ont décidé de protester officiellement en déposant une lettre au niveau de l’ambassade de Tunisie à Dakar. Avant même de s’approcher de ladite ambassade, ils ont été arrêtés par la police.
En se rendant à l’ambassade de la Tunisie, le député Guy Maruis Sagna, Cheikh Bokhol, Yolande CAMARA Mayoro Ndiaye , Talla kaïre,Arona Ndong, Kalidou, Abou SARR et plusieurs personnes ont été arrêtés par les policiers qui avaient mis en place un impressionnant dispositif.
Le FRAPP et le député Guy Marius Sagna condamnent « énergiquement les propos et traitements négrophobes provoqués par le président tunisien ». 
Ils tiennent « le gouvernement tunisien pour responsable de tout ce qui arrive aujourd’hui aux Noirs en Tunisie. »
Guy Marius Sagna et ses camarades exigent : « des excuses du président tunisien, l’arrêt de toutes les mesures négrophobes prises en Tunisie, la protection par l’État tunisien de tous les Noirs qui sont en Tunisie ».
Pas de condamnation encore moins une volonté de soutien aux sénégalais victimes d’exactions de la part du gouvernement, au même moment, le Mali, la Guinée, la Côte d’Ivoire, etc organisent des ponts aériens pour le rapatriement de leurs concitoyens en Tunisie.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents