Cour Suprême : Débouté, c’est le Clap de fin pour Khalifa Sall

Le rabat d’arrêt, dernier maillon de la lancinante procédure qui a conduit Khalifa Sall et Cie en prison, vient de clôturer l’épisode de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar. Dernier espoir pour que Dame Justice, accusée depuis le début d’avoir été instrumentalisée, de donner enfin la preuve de son indépendance.

Les Chambres réunies de la Cour suprême ont tranché le débat à propos du rabat d’arrêt de la décision rendue le 3 janvier 2019 par la la chambre criminelle. En audience, ce mardi 16 juillet 2019, cette juridiction suprême a finalement rejeté le pourvoi qui a été introduit par l’ex-maire de Dakar.

La Cour suprême a rejeté encore, la demande de rabat d’arrêt, introduite par les avocats de Khalifa Sall. « La Cour, vu loi organique 2017- 09 du 17 janvier 2017 sur la Cour Suprême rejette les requêtes de la Ville de Dakar », a signalé le premier président de la Cour Suprême, Mamadou Badio Camara.

Avec cette décision rendue, Khalifa Sall, emprisonné depuis mars 2017 et condamné à 5 ans de prison ferme dans le cadre du procès de la Caisse d’avance de la Ville de Dakar, perd toutes ses chances d’être blanchi par la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici