Calcio : Milan AC vainqueur sans Zlatan, conforte son trône

Même sans Ibra, la vie reste belle à Milan.

Toujours privé du Suédois depuis sa sortie sur blessure le week-end dernier, l’AC Milan a solidement battu la Fiorentina (2-0) ce dimanche pour conforter sa place de leader de Serie A. Et l’acteur principal de ce succès s’appelle Franck Kessié. Car si l’Ivoirien a manqué le deuxième penalty qui lui a été offert (39e), le premier qu’il a eu à frapper a terminé sa course au fond des filets (2-0, 27e). Un peu plus tôt, le milieu de terrain s’était déjà signalé en déviant au premier poteau un corner de Çalhanoğlu. Déviation qui avait profité à Alessio Romagnoli, libre de tout marquage, pour ouvrir le score (1-0, 17e).

Assez nettement dominateurs dans cette rencontre, les Rossoneri n’ont véritablement tremblé qu’à deux reprises : d’abord sur un poteau trouvé par Dušan Vlahović (21e), puis sur un face-à-face entre Franck Ribéry et Gigio Donnarumma remporté par le portier italien (55e). Sécurisés par une charnière Kjær-Romagnoli comme souvent impeccable, les poulains de Stefano Pioli ont même failli planter un troisième pion dans l’autre surface grâce à une frappe en pivot de Kessié et une autre de Çalhanoğlu (de nouveau repoussée par le montant). Si la Fio n’a plus gagné depuis un mois en championnat, Milan continue son petit bonhomme de chemin en tête.

Et ce sont désormais cinq points qui le séparent de ses deux plus proches poursuivants, l’Inter et Sassuolo.

AC Milan (4-2-3-1) : Donnarumma – Calabria, Kjær, Romagnoli, Hernandez – Kessié, Tonali (Hauge, 82e) – Saelemaekers (Dalot, 92e), Çalhanoğlu, Díaz (Krunić, 75e) – Rebić. Entraîneur : Stefano Pioli.

Fiorentina (4-3-3) : Drągowski – Cáceres (Lirola, 60e), Pezzella, Milenković, Biraghi – Amrabat, Pulgar, Castrovilli (Valero, 77e) – Callejón (Bonaventura, 46e), Vlahović (Kouamé, 77e), Ribéry (Cutrone, 68e). Entraîneur : Cesare Prandelli.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici