Affaire Fares : Cheikh Yérim Seck placé en garde à vue

Les choses semblent se corser pour l’ancien de Jeune Afrique. Convoqué à la Section des Recherches de Colobane après avoir soulevé de graves accusations sur un blanchiment présumé de capitaux, de l’ouverture d’une enquête par le FBI qui aurait dépêché un Agent Spécial à Dakar, Cheikh Yérim Seck est sous le régime de la garde à vue depuis 14 heures.

Le journaliste Cheikh Yérim Seck vient d’être placé en garde à vue. D’après nos sources, il a été entendu sur ses déclarations, selon lesquelles 4 milliards de FCfa seraient saisis dans l’affaire Batiplus. Mais seule, disait-il, une partie aurait été restituée.
Pour rappel,  Cheikh Yérim Seck avait soutenu sur le plateau de la 7tv que la gendarmerie avait saisi 4 milliards de FCfa et non 650 millions à Batiplus. Et que, avait-il souligné,  qu’avec la complicité de l’Etat du Sénégal, des Libanais, se font plusieurs milliards sur le dos des Sénégalais.

Par ailleurs, notre source de nous apprendre que le Procureur a été saisi doublement par la hiérarchie de la gendarmerie sur les propos du journaliste qui pourraient faire penser à une opération de corruption couverte par les éléments de la Section de Recherches set, par le PDG de Batiplus.
Charlotte Diop (Atlanticactu.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici