Affaire des faux billets : Le film de l’arrestation de Boughazelli, un élément qui enfonce définitivement l’ex député

Après ses multiples rendez-vous ratés avec les enquêteurs de la S. R, Boughazelli a eu la surprise de sa vie quand les gendarmes ont déroulé en présence de son avocat le film de son arrestation. Un chef d’œuvre digne de Hollywood où l’ancien « Simbekat » traite avec son complice dénommé Samb. La S. R recherche l’autre cerveau de la bande qui a disparu des tadars

C’est le quotidien Enquête qui refait, dans sa parution du jour, le film de l’arrestation du député Seydina Fall alias Bougazelli. L’ex-député a été interpellé à la station d’essence de Ngor avec un sac rempli de faux billets.
Les gendarmes lui tendent un piège en utilisant comme appât un certain Samb, déjà arrêté dans cette affaire de faux billets, dont Bougazelli cite le nom dans une vidéo virale. Samb balance l’ex-député comme étant son fournisseur.

Pour en avoir le cœur net, les pandores lui ont demandé de passer une commande auprès du député. Il appelle Bougazelli et lui fait croire avoir besoin de billets à écouler sur le marché.

Piégé par son complice dealer, le député se pointe à son rendez-vous avec des sacs bourrés de fausses coupures

Rendez-vous est donc pris au niveau de la station d’essence de Ngor. Une fois sur place, Bougazelli s’est présenté à son client avec un sac rempli de fausses coupures d’euros.

C’est au moment de la transaction que les pandores sont entrés en action pour l’arrêter. Lors de son interpellation, le député de crier : « Wuy Yakuna » (je suis foutu.). Par la suite, une perquisition sera faite à son domicile où plusieurs billets ont été également trouvés.

Placé en garde à vue à l’issue de son audition, Bougazelli est attendu aujourd’hui ou au plus tard demain devant le procureur de la République. Il risque d’être placé sous mandat de dépôt et envoyé à Rebeuss.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici