lundi, 27 mai 2024 19:15

Venezuela :  » l’humanité doit mettre un terme au « génocide » israélien contre les Palestiniens « , selon Nicolas Maduro

Les plus lus

Venezuela
Atlanticactu/ Caracas/ Gaza/ Amsatu BARROW
Le président vénézuélien Nicolas Maduro ne décolère toujours pas des frappes aériennes de l’armée israélienne contre les populations civiles de la bande de Gaza qui ont déjà occasionné plus de 10.000 morts et autant de blessés. Dans une déclaration effectuée lors de sa rencontre avec l’ambassadeur palestinien à Caracas, Maduro exhorte l’humanité à faire cesse ce génocide d’Israël sur les Palestiniens.
Nicolas Maduro a ajouté, dans des déclarations lors d’un événement local lundi, qu’Israël avait déjà commis de nombreux « massacres » dans la Bande de Gaza.
Depuis samedi, les avions de combat israéliens ont continué de lancer des raids sur diverses zones de la bande de Gaza, provoquant des destructions massives dans les zones peuplées et d’importantes pertes en vies humaines.
« Israël bombarde sans discernement les bâtiments civils à Gaza, bombardant partout et tuant des enfants et des femmes chaque jour », a-t-il déclaré.
Le président vénézuélien a appelé « tous les musulmans, chrétiens et juifs du monde à exiger que les Nations Unies parviennent à un cessez-le-feu urgent dans la région ».
Il a souligné son soutien continu au peuple palestinien et à la solution à deux États.
Il a, par ailleurs, soutenu la position du président turc Recep Tayyip Erdogan concernant Israël et la Palestine, mettant en avant la nécessité de parvenir à une paix durable et juste basée sur les résolutions des Nations Unies.
Maduro a également évoqué la possibilité que le président Erdogan puisse jouer un rôle dans un cessez-le-feu et dans l’instauration d’une paix juste et durable.
Samedi à l’aube, le Hamas et d’autres factions palestiniennes à Gaza ont lancé l’opération « Déluge d’Al-Aqsa », en réponse aux « attaques continues des forces israéliennes et des colons contre le peuple palestinien, ses biens et ses lieux saints, en particulier la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est occupée. »
De son côté, l’armée israélienne a lancé l’opération « Epées de fer » et continue de lancer des raids intensifs dans de nombreuses zones de la bande de Gaza, habitée par plus de deux millions de Palestiniens qui souffrent de conditions de vie détériorées en raison du blocus israélien en cours depuis 2006.
*Traduit de l’anglais par Amsatu BARROW 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents