Usurpation de fonction : L’ancien militaire tombe sur l’axe Mbour-Sandiara

Plus malchanceux que l’ancien militaire de la classe 2003, tu meurs. L’homme qui écumait les routiers qui utilisent l’axe Mbour-Sandiara est tombé hier mercredi. Le plus cocasse dans cette affaire, c’est que le sieur Adama Ngom faisant de l auto-stop à la sortie de Mbour, a été pris par des « collègues » qui regagnaient le commissariat de Fatick.

Solidarité entre collègues oblige, les deux policiers qui avaient pris dans leur véhicule le sieur Adama, ont voulu en savoir davantage sur leur nouvelle connaissance. Mais au bout de quelques questions, ils ont senti que le bonhomme ne connaissait même pas ses promotionnaires de la 36eme promotion de l’Ecole Nationale de police encore moins les encadreur.

Sentant le vent souffler en sa dévafeur, le « policier » demanda à descendre car ayant oublié son portable au commissariat de police de Mbour. Refus catégorique de ses « collègues » qui voulaient faire vérifier l’identité du quidam auprès des gendarmes de Sandiara. Il s’en suivi une altercation qui a attiré l’attention des gendarmes qui étaient justement à quelques mètres de la scène.

Interpellé et conduit au poste, l’homme a été trouvé détenteur de deux cartes d’identité avec des noms différents, une carte bancaire ainsi que d’autres effets. Un malheur n’arrivant jamais seul, des chauffeurs maliens ont reconnu l’homme comme étant celui qui leur exigeait régulièrement des pots de vin.
Adama Ngom a été gardé à vue avant d’être déféré ce jour devant le Procureur du Tribunal d’instance de Mbour pour usurpation de fonction, faux et usage de faux portant sur des documents administratifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici