URGENT – Ziguinchor : Le détenu suspecté de Coronavirus mis en quarantaine prend la tangente

Stupeur à l’hôpital « Silence » de Ziguinchor, Pape Alioune Sylla déféré et placé hier sous mandat de dépôt pour trafic international de drogue, s’est évadé tôt ce matin. L’homme était mis en quarantaine en compagnie d’un autre détenu de nationalité italienne suspectés qu’ils étaient d’avoir chopé le Coronavirus. Les Gardes Pénitentiaires sans matériels impotent le Bon Dieu

Ce sont les détenus de la Maison d’arrêt et de Correction de Ziguinchor qui avaient sonné l’alerte en constatant la température fortement élevée des deux nouvelles arrivées. Aussitôt, le personnel de la prison a fait appel à l’équipe régionale chargée de la lutte contre le Coronavirus qui sont venus effectuer des prélèvements et mettre en quarantaine les deux prisonniers.

Avec l’évasion, c’est la stupeur et la peur qui sont les sentiments les plus partagés. En effet, les gendarmes qui ont procédé à l’arrestation des deux trafiquants à Bignona et au Cap Skirring, les Gardes pénitentiaires et même le Doyen des Juges de Ziguinchor et son Greffier courent de grands risques si le fugitif est un cas positif de Coronavirus.

La Direction de la MAC avait refusé le don des militants de Pastef pour lutter contre le Coronavirus

Ironie de l’histoire, il y a quelques jours profitant d’une opération de sensibilisation et de soutien aux couches défavorisées, Allassane Diedhiou, coordinateur communal de Pastef s’était vu refuser un don de produits destinés aux locataires de la MAC de Ziguinchor. À l’époque, ne comprenant pas les raisons de ce refus, il avait déclaré à Atlanticactu.com « c’est une déception de ne pas voir notre souhait aboutir. C’est une contribution à l’appel du président de la république ». Aujourd’hui, le même personnel de la prison cherche désespérément soutien pour éviter le pire.

Cette situation interpelle les autorités du ministère de la justice et ceux des Forces de Sécurité et de défense qui sont régulièrement en contact avec de probables porteurs de virus. Malgré la dangerosité du Covid-19, la MAC de Ziguinchor n’est pas doté de Thermoflashs, les brigades de gendarmerie et le Tribunal sont à la même enseigne d’ailleurs.

Mame Penda Sané (Atlanticactu.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici