Urgent : Sommet de Pau, les présidents du G5 Sahel souhaitent «la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel»

Comme attendu les cinq chefs d’état du G5 Sahel ont décidé de continuer à bénéficier du parapluie militaire français dans la lutte contre le terrorisme. Même si les populations des pays comme le Mali ou le Burkina Faso ont manifesté contre la présence militaire française au Sahel, les dirigeants ont donné une suite favorable à la demande d’Emmmanuel Macron.

Sans surprise, le sommet de Pau a permis à la France d’avoir l’accord des cinq chefs d’état du G5 Sahel pour la continuité de la mission Barkhane. Pour rappel, Emmanuel Macron avait exigé de ses pairs africains une posture claire quant à la présence des soldats français depuis que l’opinion publique avait clairement exprimé à travers des manifestations le départ des troupes françaises.

Une première invitation de Macron avait été annulée suite au tollé général suscité par les intellectuels africains qui avaient vite fait de parler de « convocation » des chefs d’état du G5 Sahel. La deuxième a été la bonne même si les attentes des présidents africains s’est révélé être un échec. Car, Paris a décidé d’octroyer 220 soldats supplémentaires à la force Barkhane pour faire face aux groupes armés de plus en plus nombreux et violents sur toute l’étendue du Sahel.

Cheikh Saadbou Diarra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici