URGENT : France-Burkina : Dénouement sur l’affaire Zongo, la Cour de cassation française valide l’extradition de François Compaoré

La Cour de cassation française rejette le pourvoi formé par François Compaoré contre son extradition vers le Burkina Faso.
Cette décision constitue une victoire pour les autorités burkinabè, qui souhaitent entendre le frère de l’ancien président Blaise Compaoré dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo.
« Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre », affirme un de ses avocats qui évoque un recours devant le Conseil d’État.

Dans un arrêt rendu public ce mardi 4 juin, la Cour de cassation « rejette » le pourvoi déposé contre l’arrêt de la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris du 5 décembre 2018 qui avait émis un avis favorable à la demande d’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso. Le petit frère de l’ancien président, Blaise Compaoré, ne sera cependant pas extradé séance tenante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici