URGENT: Fermeture, ce jour, du siège du nouveau parti d’Aziz et arrestation du notaire ayant authentifié sa « vente »

La police ferme et occupe le siège du nouveau parti de l’ex homme fort de la Mauritanie. Si le président Aziz avait douté un seul instant que son successeur à la tête du pays serait son bourreau comme en Angola, il aurait comme Alassane Dramane Ouattara ou Alpha Condé, imposer le 3ème mandat. 

Contre toute attente la police a fermé ce mercredi, en début d’après-midi, le siège du parti unioniste démocratique et socialiste que l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz a voulu utiliser pour réintégrer la scène politique.

Selon les sources de Sahara Medias le ministère de l’intérieur n’a pas été informé de la tenue du congrès de ce parti ni par les changements intervenus sur sa composition contrairement à ce qu’impose la loi.

Selon notre reporter qui s’est rendu sur place, la police a effectivement fermé le siège et demandé à des ouvriers qui effectuaient des travaux dans le bâtiment de quitter les lieux.

La sécurité mauritanienne a interpellé mercredi le notaire ayant établi et attesté les changements intervenus au sein de la formation politique, estimant que les partis politiques ne pouvaient être ni vendus ni achetés, selon notre source.

Atlanticactu.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici