Terrorisme : Libération d’otages par la Force conjointe du G5 Sahel

Au cours d’une opération offensive menée le 17 mars, la Force conjointe du G5 Sahel a libéré cinq jeunes filles et une mère de famille, retenues en otage par des groupes armés terroristes.
Ces jeunes filles âgées de 10 à 14 ans et la jeune mère de 20 ans, étaient en captivité depuis le 5 mars dernier dans la zone de GARGASSA et FERERIO, à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Durant cette opération, une compagnie de la Force conjointe du G5 Sahel a réussi à mettre hors d’état de nuire plusieurs membres des groupes armés terroristes.
En effet, au cours d’une mission de reconnaissance, l’Échelon Tactique Interarmes (ETIA) d’un bataillon de la Force conjointe a mené une opération en zone des trois frontières dans l’objectif de poursuivre l’effort contre les groupes armés terroristes. Suite à une accumulation de renseignement et d’un partage de celui-ci entre les pays partenaires du G5 Sahel et la Force Barkhane, le poste de commandement de la Force conjointe a planifié et conduit une opération offensive contre un foyer caractérisé comme terroriste.

Atlanticactu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici