vendredi, 19 avril 2024 19:02

Sous mandat de dépôt, la patronne de New African Business and Services encore poursuivie pour escroquerie

Les plus lus

Incarcérée depuis 18 mois suite à son inculpation et placement sous mandat de dépôt par le juge du deuxième Cabinet, B. S., la patronne de New African Business and Services (NABS), société spécialisée dans l’alimentation, a été extraite du camp pénal de Liberté 6 pour répondre à un autre chef d’accusation : celui d’escroquerie portant sur 100 tonnes de sucre estimées à 26,5 millions F CFA.
L’Obs souligne que cela fait suite à une plainte de l’homme d’affaires Serigne Amar. Qui explique qu’il a contacté la dame par le biais d’un de ses proches pour l’achat de 100 tonnes de sucre.
Après la prise de contact, cette dernière lui a fait visiter un dépôt de sucre. Alors rassuré, Serigne Amar a confié lui avoir remis un chèque de 26,5 millions F CFA. Selon les termes de l’accord, il devait recevoir la marchandise dans un délai de 10 jours. Ce que S. B. ne respectera, accuse le plaignant.
Entendue par la Division des investigations criminelles (Dic), la détenue a reconnu les faits : « J’avoue que je n’ai pas respecté mes engagements vis-à-vis de Serigne Amar à qui je devais livrer 100 tonnes de sucres. Il m’avait remis 26,5 millions F CFA. Quand il m’avait demandé la restitution de son argent, je lui ai remis 9,5 millions en deux tranches (6,5 et 3 millions). »
Elle s’engage pour les 17 millions restants, à lui verser, dans un délai de 15 jours, 7 millions et le reliquat de 10 millions dans 3 mois.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents