jeudi, 18 avril 2024 11:09

Sommet de la CEDEAO : Les Chefs d’État lèvent les sanctions contre le Niger, le Mali, le Burkina et la Guinée

Les plus lus

Nigeria
Atlanticactu / Abuja / Niamey / Olivier Dossou
À l’issue du Sommet extraordinaire qu’ils ont tenu ce samedi 24 février 2024 à Abuja, au Nigeria, les Chefs d’État de la CEDEAO ont décidé de lever « avec effet immédiat » toutes les sanctions imposées au Niger depuis bientôt 7 mois suite au coup d’État du 26 juillet 2023.
Selon le Président de la Commission, Dr Alieu Oumar Turay, qui s’est exprimé à l’issue des huis-clos des Chefs d’État, cette levée concerne toutes les sanctions économiques, transfrontalières et aériennes de la CEDEAO et de l’UEMOA, notamment la fermeture des frontières, le gel des avoirs, l’interdiction du survol de l’espace aérien, ainsi que la suspension de toute assistance financière et de toute transaction avec toutes les institutions financières, en particulier avec la BOAD.
Le Sommet a également adopté une résolution demandant la libération immédiate de l’ancien président Mohamed Bazoum ainsi que la levée avec effet immédiat des sanctions contre le Burkina Faso, la Guinée et le Mali. En effet, outre le Niger, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a annoncé, dans le communiqué final du sommet extraordinaire de samedi, rendu public ce dimanche 25 février, la levée de sanctions contre la Guinée, mais également contre le Mali.
Cette annonce intervient au lendemain de l’annonce de la levée de sanctions contre le Niger à l’occasion d’un sommet des chefs d’État de la région samedi à Abuja. Les trois pays – Niger, Guinée et Mali – sont dirigés par des régimes militaires.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents