Sénégal : Propos ethnocides, menaces sur la cohésion nationale, Madiambal brûle le CORED et maintient ses accusations

@Atlanticactu.com – Après le vent d’indignation suscité par ses propos jugés infamants et injurieux pour la communauté Diola, Madiambal Diagne , sur de son impunité, persiste dans ses propos éthnicistes, défie le Cored et réclame des excuses aux Sénégalais. L’homme qui avait déclaré que le magistrat Souleymane Teliko était Guinéen et allait être nommé à un poste de responsabilité dans ce pays, récidive de plus belle en accusant Ousmane Sonko le leader de Pastef d’avoir instrumentalisé le MFDC.

Condamné par le Conseil pour l’observateur des règles d’éthiques et de déontologies (Cored), suite à sa chronique jugée grave, le journaliste et propriétaire du journal « Le Quotidien », Mandiambal Diagne parle de « contentieux personnels », avant de déclarer qu’il a rien à dire par rapport à cette condamnation.

« Ils sont fait une déclaration pour me condamner et ils disent qu’ils vont instruire le dossier. Vous condamnez quelqu’un et vous instruisez un dossier ? Donc l’objectif c’est de condamner. Est-ce que j’ai à répondre à cela ? « , s’est offusqué Madiambal Diagne, lors de l’émission Grand Jury sur la rfm.

Madiambal Diagne a soutenu que le Cored a pris dans son papier deux ou trois phrases sorties de leur contexte pour lui faire dire ce qu’il n’a pas dit. Raison pour laquelle il dit n’avoir pas de réponse à cela.

Revenant sur sa chronique polémique, M. Diagne a déclaré que son papier est un papier de défense de la République et de condamnation de l’éthnicisme.

« Si quelqu’un veut me faire dire quelque chose, il est libre de le dire. Avec la mauvaise foi, la mauvaise volonté ou la malhonnêteté intellectuelle. Ça je n’y peux rien. Je suis gêné de parler du Cored parce-que quand des gens qui prennent des décisions et qui ont des contentieux personnels avec Madiambal ou avec Le Quotidien et qui ont été virés du journal, si ces gens me condamnent, ça ne me dérange pas », a-t-il déclaré.

« Je n’ai pas à m’excuser »

Bien que ses propos sont passés mal auprès de bon nombre de Sénégalais, Madiambal Diagne n’est prêt à présenter ses excuses. Car dit-il, il n’a cherché à choquer personne.

« Je n’ai cherché à choquer personne. Ceux qui ont été choqués ont mal lu ou ont vu ce qu’ils ont voulu voir. Au contraire, ce sont des gens qui m’ont insulté qui doivent s’excuser à mon niveau. C’est très facile dans ce pays, de se réveiller et de se mettre derrière son ordinateur et d’insulter les gens sans aucune preuve. Je n’ai pas à m’excuser », a affirmé monsieur Diagne.

« Ce que j’ai écris, c’est clair. C’est du français », a dit Madiambal Diagne, ajoutant que « ce ne sont pas des gens qui se cachent derrière leurs ordinateurs qui vont lui faire peur ».

Atlanticactu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici