Sénégal : Invraisemblable, cette autorité abuse de sa servante et subit un chantage de son copain

Au rythme des révélations, le pays risque d’être catalogué comme un cirque. Au moment où Ousmane Sonko est sous les rampes des projecteurs pour une supposée affaire de Viols sur Adji Sarr une masseuse, « la case de Birama est en train de brûler chez une importante personnalité ». Pour avoir « consommé sa servante qui l’a filmé en pleins ébats, l’homme subit un chantage de la part du copain de la victime. Après avoir casqué de fortes sommes sans mettre fin au chantage, le puissant bonhomme est allé s’ouvrir à la famille de la servante À. T.

Si cette affaire n’est pas encore ébruitée, c’est du fait que les parents de la jeune A. T exerçant au domicile d’une personnalité, ont désavoué la pratique de T. D. F le copain de leur fille et auteur de la sextorsion et d’exiger du patron qu’il libère leur fille en lui payant son dû. Mais, le jeune homme a révélé que c’est sa copine qui lui avait mis la puce à l’oreille vers la fin du mois de janvier dernier en lui disant que l’époux de sa patronne était revenu à la maison dans la journée pour abuser d’elle et de la menacer si elle en parlait.

« Je lui ai remis mon smartphone en lui demandant de filmer la scène s’il récidivait », nous a révélé T. D. F l’ami de la jeune fille. « L’homme qui apparemment était devenu accro au fruit interdit, avait profité deux autres fois de la servante en lui remettant à chaque fois la somme de 50.000 francs. Mais, il était loin de s’imaginer qu’il était filmé à son insu », renseigne le copain.

Pour T. D. F, « c’est l’affaire Ousmane Sonko qui a fini de nous édifier et alors que nous allions déposer une plainte,  m’a copine prise de panique en a parlé à son employeur ». Poursuivant, ce dernier m’a appelé dans un premier pour menacer de me détruire avant de de se calmer quand je lui ai dit que j’avais déjà envoyé la vidéo à un site internet qui allait la publier ». Et T. D. F de nous expliquer, « L’autorité m’a rapidement donné rendez-vous pour me proposer 6 millions pour détruire les vidéos. Il m’a remis séance tenante deux millions et le reste le lendemain avec un nouveau portable pour que je lui remette le mien ».

Selon l’amant de la servante, « Quelques jours après, l’autorité m »à a envoyé des personnes se disant des policiers pour m’intimider ainsi que ma copine qui entre-temps avait arrêté son boulot, et nous mettre dans une voiture ».  Quand je les ai demandé, ils étaient de quel service, ils m’ont rétorqué que cela ne me concernait pas et de me taire. Mais quand je les ai dit que si c’est pour les vidéos, on a confié des copies à des personnes si éventuellement, on voulait nous créer des soucis ».

Se faisant menaçant, les deux « policiers » ont appelé certainement celui qui les a instruit avant de nous faire descendre du véhicule et de prendre leurs jambes sur les fesses, nous a confié le jeune homme.

Charlotte Diop 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici