Sénégal/Faux Billets : Condamné en appel, Thione Seck se pourvoit en cassation

©atlanticactu.com  — Le musicien sénégalais Thione Seck, membre de la légendaire formation Orchestra Baobab des années 1970, a été condamné par la Cour d’Appel de Dakar à une peine de 3 ans dont 8 mois ferme.

Accusé depuis 2015 d’avoir trempé dans un gigantesque trafic de faux billets, le chanteur qui annonce un pourvoi en cassation ne va pas retourner en prison parce qu’il a déjà purgé la durée de cette peine.

Il faut remonter à 2015 pour comprendre cette rocambolesque affaire. Thione Ballago Seck (de son nom complet), est arrêté à son domicile par la gendarmerie qui dit alors l’avoir trouver en possession d’un sac contenant pas moins de 50 millions d’euros de devises contrefaites. Mais cinq ans après et une procédure en première instance annulée plus tard, l’affaire a été vidée ce lundi à la Cour d’appel Dakar.

Les juges ont écarté les délits d’escroquerie et de blanchiment en condamnant Thione Seck pour tentative de mise en circulation de faux billets. Le chanteur dont le fils Wally Seck est l’une des voix les plus populaires actuellement au Sénégal,  est aussi interdit d’activités bancaires pendant 1 an, tandis que son présumé complice, Alaye Djiteye,, jugé par défaut, a été condamné à 5 ans ferme, apprend-on de source judiciaire.

Le lead vocal du Ram Daan qui n’a cessé de clamer son innocence depuis le début de cette affaire, se présentant comme la victime d’une escroquerie,  a décidé de se  pourvoir en cassation. « Nous allons déposer un pourvoi en cassation contre la décision de la cour d’appel (…) Il y a une violation flagrante des droits de la défense », regrette Me Ousmane Sèye, avocat du chanteur cité par le site dakaractu.com.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici