mardi, 21 mai 2024 03:39

Sénégal : Arrêtes lors des dernières manifestations, 57 jeunes de Bignona et Ziguinchor échappent à la prison

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Ziguinchor/ Rose DIEDHIOU
Ouf de soulagement pour les 57 manifestants arrêtées lors des émeutes post arrestation du président Ousmane SONKO entre les départements de Ziguinchor et Bignona. Le président du Tribunal de Grande Instance de la région méridionale vient de lire le délibéré du procès tenu mardi. Sans exception, ils échappent à une peine de prison ferme.
Ce sont des cris de joie qui ont accueilli le délibéré du président tu tribunal ce mercredi. Sous mandat de dépôt depuis la première semaine du mois d’août pour participation à une manifestation non autorisée, destruction de biens publics, les 57 jeunes manifestants avaient fait face au tribunal mardi 8 dernier. Défendus pour la plupart par des avocats qui se sont constitués au début de l’audience à l’instar de Me Djiby Diagne, les prévenus avaient réfuté les accusations de saccages et autres actes de vandalisme tout en reconnaissant avoir exercé un droit fond qui est de manifester.
Malgré le réquisitoire du Procureur de la République de Ziguinchor, le tribunal a décidé de condamner 12 manifestants à une peine d’un mois assorti du sursis et de relaxer des fins de poursuites les 45 autres.
Tout est bien qui finit bien surtout en ces moments où les prisons sénégalaises connaissent un surpeuplement jamais égalé notamment du fait de l’arrestation de près 1020 membres et sympathisants du parti Pastef dissous par le président Macky SALL depuis l’emprisonnement de Ousmane SONKO.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents