vendredi, 1 mars 2024 18:46

Scandale sur les Fonds Covid19, le Procureur remet la liste des 11 présumés prédateurs

Les plus lus

Sénégal
Atlanticactu/ Dakar/ Charlotte Diop
Onze personnes ont été épinglées dans le rapport de la Cour des comptes sur la gestion des fonds Covid-19. L’Observateur a rappelé leurs noms, les sommes et les infractions présumées pour lesquelles elles sont visées par l’enquête confiée à la DIC. Les fonctions mentionnées sont celles qu’elles occupaient durant la période considérée.
Lamine Diallo, comptable de l’hôpital de Kaffrine
Défaut de production des pièces justificatives de dépenses pour 45 millions de francs CFA.
Aliou Sow, DAGE du ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale
Surfacturation sur le prix du riz pour 2 milliards 749 millions 927 mille 498 francs CFA.
Ndiamé Ndiaye, directeur du Fonds d’impulsion de la microfinance
Non justification d’un montant de 11 millions 191 mille 532 francs CFA.
Mouhamadou Sène, DAGE du ministère de la Jeunesse
Surfacturation sur le prix du gel hydroalcoolique pour 41 millions 217 mille 580 francs CFA.
Madeleine Suzanne Lô, DAGE du ministère du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises
Surfacturation sur le prix du hydroalcoolique pour 805 000 francs CFA.
Mouhamadou Bamba Amar, aide-comptable au ministère du Développement industriel et des Petites et Moyennes industries
Retraits répétitifs d’importantes sommes en espèces, entre 2020 et 2021, du compte ouvert à la BOA pour la promotion des Petites et Moyennes industries.
Ndèye Aminata Loum Ndiaye, DAGE du ministère du Développement industriel et des petites et Moyennes industries, et Moustapha Diop, gestionnaire du compte dédié à l’appui des Petites et Moyennes entreprises ouvert à la BOA. 
Conditions de paiement douteuses des dépenses d’acquisition de masques pour 2 milliards 500 millions de francs CFA.

Djiby Diakhaté, DAGE du ministère de la Famille

Défaut de justification de dépenses pour 36 millions 147 mille 500 francs CFA.

Léon Nzalé, DAGE du ministère de la Communication et de la Culture

Défaut de justification de dépenses pour 1 milliard 120 mille francs CFA.

Alassane Diallo, DAGE du ministère des Mines et de la Géologie

La DIC, chargée de l’enquête sur les entorses présumées relevées par la Cour des comptes dans la gestion des fonds Covid-19, a mis en place une unité spéciale pour mener dans les jours à venir les auditions des mis en cause. Celle-ci est composée, d’après L’Observateur, qui donne l’information, de policiers chevronnés membre de la Brigade spécialisée dans les affaires financières.

Le journal rapporte que les enquêteurs sont en train de rédiger les convocations qui seront envoyées cette semaine aux concernés. La même source indique la DIC n’écarte pas de solliciter auprès des autorités compétentes des ordonnances d’interdiction de sortie du territoire national pour les personnes visées par l’enquête.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents