Scandale révélés par BBC : La panique s’installe, Timis se déleste de ses 30% restants dans les blocs Saint-Louis et Kayar Profonds

« Les rats quittent le navire », telle est l’illustration qu’on pourrait coller à la situation d’après reportage de BBC. En effet, la panique est générale autant du côté de l’État que des « associés » du tonitruant roumain. Frank Timis n’a plus aucune parcelle des gisements Saint-Louis offshore profond et Cayar offshore profond. Selon Source A, l’homme d’affaires franco-roumain a vendu les 30% des parts qui lui restaient sur ses sites.

Le journal précise que l’opération a eu lieu la semaine dernière et que l’acquéreur principal est BP, qui a pris 25% supplémentaires alors qu’elle détenait déjà les 30% cédés par Kosmos.

La compagnie britannique devient donc désormais l’actionnaire majoritaire des deux gisements avec 55%. Kosmos garde 30% et Petrosen 10%.

Un détail intrigue Source A : les 5% restants (sur les 30% de Timis) ont été attribués à une compagnie dont l’identité n’a pas été révélée.

Dans tous les cas, l’opération est conclue en pleine polémique BBC. Dans un reportage intitulé « Scandale à 10 milliards de dollars », la chaîne britannique pointe des versements suspects entre Petro-Tim et Bp lors de la cession des permis en questions. Un dossier qui a provoqué un séisme au Sénégal et dans lequel Aliou Sall, frère du Président Macky Sall, est éclaboussé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici