Ronaldinho libéré de la prison mais sous étroite surveillance dans un hôtel

Après plus d’un mois d’incarcération, le joueur et son frère ont été assignés à résidence dans un hôtel surveillé à Asuncion.

Après avoir reçu le soutien de Carles Puyol en personne, Ronaldinho va pourvoir poursuivre sa détention dans des conditions aménagées.

Libérés mais retenus sous surveillance dans un hôtel « À leurs frais »

Détenus depuis plus d’un mois dans une prison au Paraguay après avoir été interpellés en possession de faux passeports, Ronaldinho et son frère sont désormais assignés à résidence dans un hôtel de la capitale sous surveillance renforcée :

En charge du dossier, Gustavo Amarilla a donné plus de précisions sur les détails de cette procédure exceptionnelle.

« C’est une mesure de substitution pour Ronaldinho et son frère et la poursuite de leur détention dans un hôtel. (…) J’ai l’assurance de la part de la direction de l’hôtel pour qu’ils soient en résidence surveillée là-bas à leurs frais. »

Cette décision de justice fait suite à la demande de l’avocat des deux hommes qui avait récemment proposé une caution de 1.6 million de dollars pour les libérer provisoirement. Une requête acceptée par le magistrat qui a communiqué leur réponse par voie numérique en raison du coronavirus Covid-19.

Pour rappel, le champion du monde brésilien s’était fait confisquer son passeport en 2018 après avoir écopé d’une amende de 2.25 millions d’euros en raison d’un non-respect des règles environnementales.

Le Brésilien avait par ailleurs construit un pont reliant sa ferme au lac Guaiba sans autorisation au préalable.

Refusant de s’acquitter de l’amende susmentionnée, l’ancien Parisien s’était vu retirer son passeport avant de le récupérer en 2019 suite un accord financier (1.1 million d’euros) avec la justice brésilienne.

Cela n’a finalement pas empêché l’ancien parisien d’entrer illégalement sur le territoire paraguayen en vue de faire la promotion de son livre.

90min

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici