samedi, 12 juin 2021 23:27

Révélations de BBC: Ousmane Sonko s’en félicite et ouvre d’autres perspectives de lutte

Les plus lus

Le Patriote Ousmane Sonko qui avait écrit un livre dans lequel il a évoqué la gestion du pétrole et du gaz au Sénégal, a prôné la saisie des juridictions internationales, après la publication d’une enquête sur la corruption réalisée par le journal britannique BBC, impliquant Aliou Sall, le frère du chef de l’Etat.

« Nous allons réactiver tout ce qu’on avait fait au niveau international, parce que nous pensons qu’il n’y aura aucune chance d’aboutir à quelque chose ici au niveau interne », a dit Ousmane Sonko qui réagissait sur Sud fm.

L’ancien inspecteur des impôts et domaines est d’avis qu’: « Aujoud’hui, cette affaire va connaître encore des épilogues, ajoutant que les montants qui ont été annoncés sont dérisoire parce que à ce niveau d’enjeu s’il y a corruption, il faut le prévoir sur des milliards et non pas un demi milliard ».
Face au tollé suscité par le reportage de la BBC sur les zones d’ombres des contrats pétroliers et gaziers du Sénégal, les Sénégalais attendaient avec impatience la sortie de l’un de ceux qui avaient eu à dénoncer l’énorme manque à gagner. Ousmane Sonko,pour ne pas le nommer, a donné sa position, demandant au passage des poursuites au niveau international contre Frank Timis et ses complices sénégalais.

Jugeant l’affaire « extrêmement grave », Sonko de prévenir qu’il : « acceptera jamais que cela soit enseveli et tout ce qui est en train de ce passer avec des simulacres de dialogue. C’est pour effacer des traces par rapport à des délits de ce genre pour ne pas dire à des crimes financiers de ce genre ».

M. Sonko se désole que l’attitude des Sénégalaises face à de tels crimes financiers. « Voilà des cas concrets qui doivent interpeller tous les citoyens, mais malheureusement, dans ce pays, quand les vrais débats sont posés les gens considèrent que c’est politique alors que politiquement qu’est-ce qu’on gagne nous, à poser ces débats ».

Et, ce conclure : « C’est des débats hautement citoyen et aujourd’hui le maillon qui manque c’est cet éveil citoyen parce que si des scandales de ce genre s’était passé dans d’autres pays, vous allez voir 2 millions de personnes qui sortiraient pour exiger que la lumière soit faite , qu’il ait de démission et que la justice se saisisse de la question» .

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus récents

error: