Reubeuss : Grève de la faim du journaliste Adama Gaye, l’administration pénitentiaire dégage en touche et explique

Placé sous mandat de dépôt depuis bientôt quelques semaines pour «diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs» et «offense au Chef de l’Etat», le journaliste Adama Gaye avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détentions et son kidnapping, selon ses proches.

L’information qui a circulé depuis lundi au point d’indisposer vient d’être « démentie » par l’administration pénitentiaire dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Atlanticactu.com qui précise que contrairement à ce qui a été dit dans la presse, le journaliste Adama Gaye n’est pas en grève de la faim et s’alimente correctement depuis le mardi 10 septembre 2019 et se porte bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici